Mort de Johnny Hallyday : Comment les réseaux sociaux ont renforcé les relations du chanteur avec ses fans

NUMERIQUE Johnny Hallyday et sa femme Laeticia ont partagé de très nombreux moments d'intimité sur les réseaux sociaux. 

H.S.

— 

Johnny Hallyday et sa femme sur le compte Instagram de Laetitia Hallyday

Johnny Hallyday et sa femme sur le compte Instagram de Laetitia Hallyday — Capture d'écran Instagram

  • Sur Instagram, Laeticia Hallyday donnait régulièrement des nouvelles de son mari.
  • La star était suivie par plus de 172.000 personnes. 

Sur le cliché, Johnny Hallyday pose aux côtés de sa chienne, Cheyenne. C’est la dernière image postée sur le compte Instagram du chanteur. Depuis l’annonce du décès de « l’idole des jeunes » dans la nuit de mardi à mercredi, des milliers de fans lui rendent hommage dans les commentaires. Sa femme Laeticia Hallyday, « directrice d’image » de la star, a su au fil des ans faire usage de ces outils numériques pour bouleverser la relation entre l’artiste et ses fans de plus en plus connectés.

>> A lire aussi : Les réseaux sociaux submergés d'hommages à Johnny Hallyday

« L’intimité du foyer »

Inscrit un an après le lancement du site Instagram, Johnny Hallyday a su fédérer sur ce réseau une importante communauté de fans. Suivi par 1,67 million de personnes sur Twitter, il entretenait une relation directe avec certains internautes, n’hésitant pas à répondre individuellement à ses admirateurs. Sur Instagram, ses 172.000 abonnés et les 265.000 internautes qui suivent sa femme Laeticia Hallyday ont pu tout partager : les souvenirs de vacances, son combat contre le cancer, les anniversaires de ses filles, les repas de familles.

Sweet dreams my love ❤️❤️ souvenir avec ma Joy

A post shared by Johnny Hallyday (@jhallyday) on

Happy Halloween à tous 🎃 👻🎃 #happyhalloween everyone 🦇🔥

A post shared by Laeticia Hallyday (@lhallyday) on

« Ces réseaux offrent un moyen d’entrer dans l’intimité du foyer et nourrissent la relation aux fans. Quand Johnny partage sa vie avec ces milliers d’internautes, il renforce le lien déjà particulier qu’il entretient avec eux. Le risque, c’est que cela renforce la sensation de perte pour ses fans qui le suivaient au quotidien », analyse Ludovic Broyer, fondateur d’i-Protego, start-up spécialisée dans la protection de la e-réputation.

Un clan connecté

A chaque étape fondamentale de sa carrière, la création d’un nouvel album, l’annonce d’une nouvelle tournée ou de sa vie personnelle avec l'annonce de sa maladie, Johnny Hallyday et ses proches choisissent Twitter ou Instagram pour communiquer auprès des fans. Depuis cette année, la fille aînée du couple, Jade, se plie également à l’exercice. L’adolescente de 13 ans a créé son compte sur Twitter et interagissait régulièrement avec ses parents.

Se pose désormais la question du devenir de ces profils officiels du chanteur. « Le deuil numérique est une question universelle. Si chacun de nous peut prendre des dispositions, celles concernant les comptes de Johnny Hallyday vont probablement susciter une tout autre réflexion pour ses proches, notamment sur l’aspect 'mémoriel' pour ses fans », avance Ludovic Broyer.