L'ESSENTIEL

  • Le rockeur est mort dans la nuit de mardi à mercredi à l’âge de 74 ans.
  • Il est décédé des suites d'un cancer du poumon.
  • Son épouse, l'Elysée et Céline Dion ont rendu hommage à «une légende»
  • Une cérémonie d'ampleur inédite prévue samedi à Paris

A LIRE AUSSI:

 

22h : Nous manquer

Une légende s’est éteinte, un live marathon se termine. Johnny Hallyday nous a quittés dans la nuit du 5 au 6 décembre, à l’âge de 74 ans, et ce mercredi a prouvé qu’il laissera un vide immense dans le coeur des Français, des fans, des artistes, des personnalités. On vous laisse avec de quoi fredonner du Johnny, se replonger dans les nombreux hommages de la journée et en connaître un peu plus sur le «Taulier».

 

21h55: Deezer, iTunes, Le Bon Coin... Il y a eu un effet Johnny

A la radio, à la télé, au bureau, dans le métro, dans la rue, la France s'est arrêtée ce mercredi pour rendre hommage à Johnny Hallyday, et l'écouter. Sur Deezer, iTunes ou YouTube, où vos préférences ont été vers L'Envie, Je te promets et Vivre pour le meilleur. Et vous, quels morceaux de Johnny avez-vous écouté?

21h43 : Toujours plus de réactions

« J’avais une grande tendresse pour Johnny, l’idole mais aussi l’homme, a expliqué Jane Birkin. J’étais sidérée par sa générosité sa modestie aussi, j’ai eu la chance d’avoir croisé son chemin. » Muriel Robin a appelé sur RTL à un hommage national, « ce serait une erreur de ne pas le faire parce qu’il est le dernier ». C’est sur Twitter que Zazie a exprimé sa peine, elle qui lui avait écrit la chanson Allumer le feu : « Jean-Philippe Smet s’est éteint, Johnny n’est pas mort. Ses chansons sont immortelles. Alors chantons-le ».

« C’est le plus grand interprète en France avec lequel j’ai travaillé, a commenté Pascal Nègre, ancien patron d’Universal. Johnny, il faut d’abord comprendre, c’est le plus grand chanteur français on l’appelait le boss, mais c’est un interprète de génie qui d’ailleurs a une particularité c’est que plus il a vieilli, plus il chantait magnifiquement bien. »

Le groupe britannique Muse salué Johnny, «la légende».

 

21h32: Une grande cérémonie samedi à Paris

Selon une information du Parisien, la  famille et les autorités privilégient une grande cérémonie samedi 9 décembre à Paris pour les obsèques du chanteur. Non pas des funérailles nationales, mais une célébration d’ampleur inédite, avec descente des Champs-Elysées et cérémonie à l’église de la Madeleine. Le président Emmanuel Macron et son épouse Brigitte devraient bien sûr y assister. Plus d'informations ici.

21h17: «Son succès couvre quasiment trois générations, c'est rarissime»

Qu’on l’aime ou non, Johnny Hallyday  marquera à jamais les esprits, par sa voix,sa musique ou encore son style de vie. Un véritable phénomène que décrypte Jean-François Brieu, auteur du livre Johnny Hallyday une passion française :  «La seule star d’après-guerre qu’on peut lui comparer, c’est Edith Piaf».

 

20h58 : Michel Drucker, Julien Clerc, Francis Cabrel… les hommages continuent

« On avait débuté pratiquement ensemble donc on était de vieux compagnons de route, a témoigné Michel Drucker sur RTL. On a vécu beaucoup de moments de bonheur et pour lui des moments d’inquiétude. On a beau dire que c’est pas une surprise, on s’attendait à ce que Johnny nous quitte après cette bagarre qu’il a perdu contre le cancer et pourtant ce matin, j’avais du mal à le croire, j’avais du mal à l’intégrer. »

Pour Julien Clerc, c’est « la tristesse d’abord » : « Je regardais ce matin des photos, (…) je me suis rendu compte qu’il avait été, sinon un ami intime, mais un jalon dans ma vie. Une espèce de grand frère ». Francis Cabrel, lui, s’est dit très touché, toujours au micro de RTL : « Je dirai que ma vie entière a été avec en fond sonore Johnny Hallyday. Depuis mes dix ans, à la radio passait Retiens la nuit, jusqu’à hier soir encore. Je peux dire que c’est quelque chose d’immense qui s’est envolé au-dessus de nous. »

20h31: Sur les traces de Johnny sur la Côte d'Azur

Pendant plus de dix ans, le rockeur, décédé à l'âge de 74 ans, a habité Ramatuelle et sa somptueuse villa Lorada. Une maison qu'il considérait comme son bébé, un mariage grandiose avec Adeline, les nuits tropéziennes... des années fastes à revivre ici.

20h20: Ah que coucou! Coucou?

Johnny Hallyday a souvent été caricaturé par les humoristes, même s'il n'a pas toujours apprécié les moqueries des Guignols par exemple. Gérald Dahan, Didier Gustin et Yves Lecoq reviennent sur leur imitation ici.

19h49: Les Unes de Libération et du Figaro de demain

Les quotidiens nationaux commencent à partager leurs Unes consacrées à la disparition de Johnny Hallyday sur les réseaux sociaux, à retrouver jeudi matin dans les kiosques. Avec un «Adieu Johnny» pour Le Figaro et un «Salut les copains» pour Libération.

 

19h40: Les bikers lui rendent hommage

Plusieurs motards sont venus à Marnes-la-Coquette saluer une dernière fois leur idole.