Sur Facebook, il intègre un groupe islamophobe pour le troller de l'intérieur

MEGA TROLL Pour entrer dans le groupe, cet Américain a dû répondre à des questions sur la religion. Il est ensuite devenu administrateur…

Lucie Bras

— 

Un jeune américain a intégré un groupe islamophobe sur Facebook.

Un jeune américain a intégré un groupe islamophobe sur Facebook. — Ted S. Warren/AP/SIPA

  • Sur Facebook aux Etats-Unis, un jeune homme a intégré un groupe islamophobe.
  • Il a ensuite apporté de nombreuses modifications au groupe, provoquant la colère des utilisateurs.
  • Il a rapidement été chassé du groupe, après avoir bloqué plus de 1.000 personnes.

Chacun sa passion. Celle de Tom Hannah, un jeune Américain, consiste à entrer dans des groupes Facebook pour y mettre la pagaille, jusqu’à s'en faire virer, explique Buzzfeed. Cette fois-ci, son choix s’est porté sur un groupe islamophobe appelé « NO SHARIA LAW WORLDWIDE », qui rassemble près de 10.000 personnes. En français : « Stop à la charia dans le monde. » Cet internaute farceur a partagé son histoire sur Twitter.

Pour être accepté par ce groupe islamophobe, il il lui a d'abord fallu remplir un formulaire concernant sa vision de la religion, et répondre à des questions pour le moins orientées. Malgré les réponses faites par Tom (ci-dessous), le groupe l'a accepté comme membre et l'a même promu au rang d’administrateur, c’est-à-dire autorisé à faire toutes les modifications qu’il souhaitait. Il n’en fallait pas plus pour qu’il se déchaîne contre ce groupe aux publications douteuses.

Que doit-on faire avec un coran ? « Le lire et le respecter »
Pensez-vous qu’il est acceptable d’épouser une petite fille de 9 ans ? « Ben, c’est pas mon genre de dire aux gens ce qu’ils doivent faire mon pote »
Dites-moi ce que vous pensez de Mohammed en 10 mots ou moins. « Un vrai héros, meilleur que Jésus »]

 

[Les gars, quelqu’un a fait une groooosse bêtise]

Légère modification dans le titre

« Première chose : absolument plus personne ne rentre », écrit-il. Toutes les personnes qui avaient demandé à entrer dans le groupe ont été refusées par le jeune homme.

Il a ensuite relié le groupe à d’autres communautés auxquelles il est abonné, en les mettant en avant sur la page d’accueil : « J’aime porter des couches de bébés », « Personnes coquines », « Femmes sensuelles »… 

Tom a ensuite modifié le nom du groupe, un peu trop provocant selon lui. « Stop à la charia dans le monde » est donc devenu « Nous aimons et respectons l’Islam ».

A partir de ce moment-là, les membres du groupe se sont mis à réagir à ces changements de nom. « On ne peut vraiment pas garder ce nom, je ne peux pas appartenir à un groupe qui a ce nom. Je ne les aime pas et ne les respecte pas en tant qu’Américain et j’ai le droit de le dire », a commenté l’un d’entre eux. « Clairement, un apologiste de l’Islam s’est infiltré », a écrit un autre. Tous ont appelé les autres modérateurs à le bannir du groupe. Ce qui n’a pas loupé.

« Une super expérience »

Le désordre n’aura finalement pas duré très longtemps. Conséquence de cette blague : le compte Facebook de Tom Hannah a été brièvement suspendu. « Ça a été une super expérience finalement. J’ai bloqué plus de 1.000 membres, je me suis fait de bons amis, et, j’espère avoir ouvert l’esprit de certains », a-t-il commenté sur Twitter.

« C’est effrayant de voir autant de haine et de vitriol partagés de manière aussi désinvolte », a-t-il confié par la suite à Buzzfeed. « Déconnectez-vous, votre vie sera plus heureuse », a conclu le jeune homme, qui a trouvé en l’espace d’une journée, un moyen inédit de lutter contre l’islamophobie.