Fête des pères: On a testé Jubily, l’appli pour ne pas se planter de cadeau

COMMERCE EN LIGNE Mieux qu’une carte ou une box, l’application Jubily permet à la personne que l’on souhaite gâter de choisir, par smartphone interposé, un présent parmi ceux que l’on aura présélectionnés. « 20 Minutes » l’a déballée…

Christophe Séfrin

— 

L'application Jubily permet de pré-sélectionner des cadeaux selon son budget, puis de laisser choisir la personne que l'on souhaite gâter...

L'application Jubily permet de pré-sélectionner des cadeaux selon son budget, puis de laisser choisir la personne que l'on souhaite gâter... — JUBILY

Plaisir d’offrir ? Pas toujours. Après la Fête des mères et vos tiraillements entre le sempiternel parfum ou le bouquet de fleurs pour Maman, c’est le parcours du combattant qui se profile pour le 18 juin et la Fête des pères. Papa préférera-t-il une coque de protection pour son nouveau smartphone ou un bracelet connecté ? Et si, pour une fois, c’est lui qui choisissait ?

>> A lire aussi : Fête des pères: Quatre bandes dessinées qui célèbrent la condition paternelle

Peut-être Papa a-t-il recensé ses souhaits sur des applications comme Need, l’appli-wish-list à partager sur les réseaux sociaux, ou I-wantit, l’appli-gift marseillaise pour afficher ses préférences de cadeaux sur Facebook. A défaut, soumettez-lui une sélection de présents que vous aurez présélectionnés à son intention. C’est le principe de Jubily, une nouvelle application (iOS et Android) que nous avons testée.

Un cadeau selon son budget

Créée par deux jeunes diplômés de l’ESCP et d’ HEC, Jubily reprend l’idée d’un concept store au sein duquel on prépare une liste de cadeaux. D’emblée, l’application respire la modernité et l’ergonomie bien pensée. Différentes boutiques y sont proposées : de « hi-tech » à « librairie », en passant par « bijoux & montres » ou encore « cosmétiques ».

Différentes vitrines sont proposées par Jubily, dont la High-Tech.
Différentes vitrines sont proposées par Jubily, dont la High-Tech. - DR

 

En fonction de son budget, que l’on indique par tranches au début de la recherche (de 10-30 euros, à 300 euros et plus), Jubily suggère des cadeaux selon l’âge et le sexe de la personne à laquelle on souhaite faire plaisir. Il suffit d’en sélectionner un minimum de trois (quinze maximum), ce qui s’effectue plutôt rapidement.

Des présents assez tendance

Il y a potentiellement des cadeaux vraiment sympas. Mais on apprécierait aussi de pouvoir présélectionner dans une liste certains types de produits pour que le moteur de recherche affine ses propositions, comme « photo », « sport » ou encore « food ».

Elles proviennent des magasins Lick pour les produits tech, le  Petit Ballon pour les bonnes bouteilles, Balibart pour les posters ou OTheatro pour les coffrets spectacle, parmi les 150 partenaires annoncés. Aussi pertinentes soient les suggestions de Jubily, celles-ci se cantonnent à des produits assez modernes, pour ne pas dire « tendance ». Se voir proposer l’enceinte Xboy de la marque Xoopar pour une personne dont on a indiqué qu’elle avait 80 ans révèle que l’application reste adaptée à une certaine clientèle, mais pas forcément à toutes.

>> A lire aussi : L'application « made in Marseille » qui vous aide à dénicher le cadeau idéal pour vos proches

Une fois sa sélection effectuée, ne reste plus qu’à préparer un petit message (en gros : « Salut Papa, je t’ai préparé une petite surprise sur l’application Jubily ! Pour la découvrir, clique sur le lien suivant… »). Il sera envoyé par SMS à la date désirée. Sympa : on peut l’assortir d’une photo ou d’une vidéo personnalisée.

Votre carte de paiement ne sera débitée qu’une fois le cadeau choisi. La livraison suit (un livre nous est parvenu emballé sous papier cadeau en trois jours lors de notre test… mais le prix était resté dessus). Dommage que Jubily ne permette pas d’adresser des cadeaux hors de France métropolitaine. Et si le SMS de remerciement est prévu, on ne peut cette fois lui ajouter de photo ou de vidéo, ce qui, dans ce parcours un rien dématérialisé remettrait pourtant un peu d’humain dans le plaisir de recevoir…