L'application « made in Marseille » qui vous aide à dénicher le cadeau idéal pour vos proches

NOËL Vous voulez éviter d'offrir un cadeau qui ne plaît pas ? Cette application marseillaise peut vous aider...

Basile Caillaud

— 

Fabrice Blisson et Pierre Monville, tous deux Marseillais, sont à l'origine de l'appli I-Wantit
Fabrice Blisson et Pierre Monville, tous deux Marseillais, sont à l'origine de l'appli I-Wantit — Basile Caillaud

Noël, c’est dans quelques jours. Et vous craignez d’offrir un cadeau qui va décevoir vos proches pour Noël ? Vous risquez de bien vous entendre avec I-Wantit, une application 100 % marseillaise, lancée par deux entrepreneurs en 2014.

I-Wantit, c’est quoi ?

C’est une application, également présente sur Internet, qui permet d’aiguiller l’utilisateur vers le cadeau idéal pour un proche ou un ami. Concrètement ? « Chacun se conçoit une liste de souhaits de cadeaux », détaille Pierre Monville, l’un des deux entrepreneurs marseillais à l’origine d’I-Wantit. À vous de choisir les DVD, vêtements, chaussures et autres objets hi-tech que vous rêvez de déballer sous le sapin.

La suite ? « Les autres utilisateurs de l’appli, vos amis puisque l’appli est mariée avec le réseau social Facebook, peuvent ainsi voir votre liste et piocher vos idées de cadeaux. En cliquant dessus, vous tombez sur un site marchand et vous pouvez acheter en fonction de votre budget », poursuit Pierre Monville. Inversement, il est possible de visiter la liste de vos amis pour connaître leurs cadeaux rêvés. Petits plus, l’appli enregistre les dates d’anniversaire de vos proches. Et si vous réservez un cadeau, les autres utilisateurs le voient. Ce qui évite les doublons…

L'appli I-Wantit est disponible sur toutes les plateformes de téléchargement et sur Internet.
L'appli I-Wantit est disponible sur toutes les plateformes de téléchargement et sur Internet. - Basile Caillaud

 

Qui est à l’origine ?

Pierre Monville, 34 ans, et Fabrice Blisson, 30 ans, sont tous les deux Marseillais. Après l’immobilier et la restauration, ils ont lancé I-Wantit en 2014. « Des membres de ma famille sont divorcés. C’est déjà compliqué de trouver des cadeaux pour sa famille, mais alors pour sa belle-famille… C’est comme ça que nous est venue l’idée », expose Fabrice Blisson. Aujourd’hui, l’application - gratuite - a été téléchargée plus de 15 000 fois.

À qui s’adresse I-Wantit ?

À tous, sauf à ceux qui sont toujours inspirés pour offrir des cadeaux à leurs proches. « En 2014, 700 millions d’euros de cadeaux ont été revendus parce qu’ils ne plaisaient pas », note Fabrice Blisson. Les cadeaux inutiles représentent un très gros marché aujourd’hui. « Nous, ce qu’on veut, c’est faciliter la vie des gens », ajoute Pierre Monville.

Et la suite ?

Les deux entrepreneurs marseillais ont plein de projets dans leur hotte. L’un d’eux vise à créer la possibilité de gérer plusieurs comptes I-Wantit depuis un téléphone. « L’idée, c’est de pouvoir gérer la liste de cadeaux de ses enfants. Leurs souhaits ne sont pas toujours faciles à connaître », estime Fabrice Blisson. Des partenariats avec de grandes marques sont aussi dans les cartons. Objectif pour la start-up marseillaise : atteindre les 150 000 téléchargements « rapidement ».