La photo officielle du gouvernement n’a pas manqué d’inspirer les internautes

DÉTOURNEMENT Petit tour d’horizon des tweets les plus drôles…

Fabrice Pouliquen

— 

La première photo officielle du gouvernement d'Edouard Philippe.

La première photo officielle du gouvernement d'Edouard Philippe. — SIPA

Get Out, illuminati, voire même Dragon Ball Z… La première photo officielle du gouvernement Edouard Philippe n’a pas laissé sans réaction les internautes et les références ont été nombreuses.

Laura Flessel dans Get Out

Gabriel Piozza par exemple s’amuse à voir dans cette photo de classe un parallèle avec le film d’horreur Get Out, qui a explosé le box-office américain avant de sortir en France le 3 mai dernier. Le speech ? Chris Washington, un jeune homme noir, rencontre le temps d’un week-end sa belle-famille, blanche de peau, a priori accueillante, mais a priori seulement. En sera-t-il de même avec Laura Flessel, nouvelle ministre des Sports ? Au deuxième rang, juste derrière Emmanuel Macron, elle est la seule personne de couleur de ce gouvernement.

Des postures de ministres aussi ont interpellé les internautes. En particulier celle de Nicolas Hulot, un peu de biais, rentrant les épaules… comme si déjà on ne faisait pas assez de place à l’écologie, ou comme s’« il n’avait pas vraiment envie d’être là », observe Sami Abid. « Ou comme s’il se préparait à un coup de France », note aussi un fan du FC Nantes. Mouais pourquoi pas.

Illuminati et parité

Et puis forcément, des internautes n’ont pas non plus manqué de signaler les doigts d’Emmanuel Macron joints en forme de triangle, un symbole associé aux Illuminatis. « Les conspirationnistes vont encore se faire plaisir », écrit PanPan sur Twitter.

>> Lire aussi: Quel est cet étrange triangle fait par Macron pour soutenir la candidature de Paris aux JO ?

On remarque aussi dans cette photo qu’Emmanuel Macron et Edouard Philippe, son premier ministre, ont été placés au premier rang aux côtés de ministres aux portefeuilles importants. La Transition écologique avec Nicolas Hulot, la Justice avec François Bayrou, les Armées avec Sylvie Goulard, les Affaires étrangères avec Jean-Yves Le Drian. En tout, cela donne une femme pour cinq hommes. « La parité, c’est une affaire de cadrage », observe alors Thierry Brochot, président du conseil fédéral EELV.

Manuel Valls rajouté

Enfin pour finir, quelques détournements. Cette première photo officielle n’y a pas échappé et c’est Manuel Valls qui en fait les frais.