Donald Trump, le 23 janvier 2017, qui a signé trois décrets dont un concerne l'IVG.Credit: Ron Sachs/CNP/AdMedia
Donald Trump, le 23 janvier 2017, qui a signé trois décrets dont un concerne l'IVG.Credit: Ron Sachs/CNP/AdMedia - SIPA

Parfois une photo est tout aussi éloquente que des mots. Le cliché de Donald Trump lundi, signant le décret sur la limitation du financement par des fonds fédéraux d’ONG internationales qui soutiennent l’avortement, a suscité l’ire d’internautes.

>> A lire aussi : Droit à l'avortement, planning familial: Les droits des femmes, enjeu majeur du mandat de Donald Trump

On y voit Donald Trump dans le bureau ovale au quatrième jour de son mandat, l’air très décidé, qui paraphe une feuille. Autour de lui une flopée d’hommes (le vice-président Mike Pence, le chef de cabinet de la Maison-Blanche Reince Preibus, Pete Navarro, qui dirige le Conseil du commerce national…). Une image interprétée comme une provocation par certains internautes tant aux Etats-Unis qu’en France, d’autant qu’elle surgit deux jours après la manifestation de millions d’Américaines pour leurs droits. Et que la date de la signature de ce texte est loin d’avoir été choisie au hasard. La veille de l’officialisation de ce décret par Trump, les États-Unis célébraient le 44e anniversaire de « Roe V. Wade », l’arrêt emblématique de la Cour suprême qui a légalisé en 1973 l’avortement aux États-Unis, reconnaissant ainsi l’IVG comme étant un droit constitutionnel.

Des personnalités commentent le cliché

Sur Twitter, le cliché a également fait réagir le journaliste du Guardian, Martin Belam. « Aussi longtemps que vous vivrez, vous ne verrez jamais une photo de 7 femmes signant une législation sur ce que les hommes peuvent faire avec leurs organes reproducteurs », écrit-il.


Même la sénatrice démocrate de Californie Kamala Harris a commenté la mesure prise par Trump et par la même occasion ce cliché : « Ce groupe vient de rendre plus difficile pour les femmes l’accès aux soins de santé dans le monde entier. Pouvez-vous me dire quel est le problème avec cette photo ? », interroge-t-elle sur Twitter.

Reste à savoir si la mise en scène de l’équipe de Trump sera aussi calculée lors de l’annonce de ses prochaines mesures chocs…

Mots-clés :

  • Aucun mot-clé