Tour de France 2019: «Quand ça arrive toujours au même coureur…» Le recadrage d’Indurain à Landa après sa chute

CYCLISME Quand le maître donne une leçon, généralement, on écoute

A.H.

— 

Le coureur espagnol Mikel Landa
Le coureur espagnol Mikel Landa — SIPA

Décidément, Mikel Landa n’a pas de chance ces derniers jours. Tombé lundi alors qu’il se trouvait dans la bonne bordure lors de la dixième étape du Tour de France, le coureur de la Movistar a perdu un temps précieux au général et se retrouve relégué loin des autres favoris. Surtout, alors qu’il arrivait sur la Grande Boucle en tant que coleader, il voit, désormais, Nairo Quintana être propulsé sur le devant de la scène par son équipe. Fâcheux, d’autant que cette chute est surtout due à une maladresse de Warren Barguil.

Ça aurait pu s’arrêter là. Mais non, Miguel Indurain​, la figure du cyclisme espagnol, vainqueur de cinq Tour de France entre 1991 et 1995, s’est un peu lâché quand il a fallu aborder le cas Landa. Les chutes ? « Ce sont des choses qui se passent dans une course, mais quand ça arrive toujours au même coureur, c’est lui qui doit se remettre en question et regarder s’il est bien positionné, a expliqué Miguel Indurain sur Radio Marca. Quand ça t’arrive une fois, c’est de la malchance, quand ça t’arrive toujours, c’est un peu difficile à assumer. »

Du coup, l’ancien coureur de la Banesto voit mal comment Landa pourrait remporter cette édition du Tour, après avoir terminé à la quatrième place sur le Giro : « La première chose qu’il doit faire, c’est de récupérer le moral. Il aura des opportunités pour se battre pour une étape ou finir sur le podium. »