Tour de France: Barguil «triste» d'avoir avoir poussé «involontairement» Mikel Landa dans le fossé

CYCLISME L'Espagnol était dans le groupe de tête avant de chuter

B.V.

— 

Le coureur espagnol Mikel Landa.
Le coureur espagnol Mikel Landa. — SIPA

C’est un fait de course que personne n’a vraiment compris sur le moment. Mais pour quelle bonne raison Mikel Landa, le grimpeur basque de la Movistar, s’est-il retrouvé dans le groupe de poursuivants alors qu’il avait parfaitement survécu à la bordure parmi les meilleurs lors de la 10e étape du Tour de France ? La réponse est venue d’une vidéo disséquée par les médias espagnols, dans laquelle on voit Landa se faire éjecter dans le fossé par un coureur qui perd visiblement le contrôle de son vélo.

Sur ces images prises depuis l’hélicoptère, difficile de distinguer qui est le coureur responsable de la chute de Landa, et encore moins si le geste est volontaire. Toujours est-il que ce compte Twitter a accusé directement Romain Bardet, dont il a cru reconnaître le numéro.

« Je suis désolé de ce qui est arrivé à Mikel Landa, mais ce n’est pas moi qui le balance » a immédiatement répondu Bardet. Effectivement, car le coupable se dénoncera finalement de lui-même quelques minutes plus tard. C’est le champion de France Warren Barguil, dont le maillot arc-en-ciel ressemble quelque peu à celui de Bardet, qui a commis la bourde. Il s’en explique sur Twitter. « Déséquilibré en touchant la roue de Julian, je touche Mikel, qui me remontait sur la gauche », décrit le Breton.

Landa, pour l’instant, n’a pas réagi.