Roland-Garros: Le programme du samedi 3 juin (3e tour)

TENNIS On attaque les derniers matchs du troisième tour…

J.L.

— 

Switzerland's Stan Wawrinka changes his racket as he plays Ukraine's Alexandr Dolgopolov during their second round match of the French Open tennis tournament at the Roland Garros stadium, Thursday, June 1, 2017 in Paris.
Switzerland's Stan Wawrinka changes his racket as he plays Ukraine's Alexandr Dolgopolov during their second round match of the French Open tennis tournament at the Roland Garros stadium, Thursday, June 1, 2017 in Paris. — Michel Euler/AP/SIPA

De notre envoyé spécial,

Les favoris en lice

Andy Murray, qui a déjà passé l’équivalent de deux jours sur le court depuis le début de la quinzaine, pourrait paradoxalement voir sa tâche simplifiée face au grand échalas Juan Martin Del Potro. L ’Argentin ne doit sa présence au 3e tour qu’à l’abandon crève-cœur d’Almagro, alors qu’il était lui-même bien mal en point après avoir ressenti une grosse gêne à l’adducteur. On voit mal comment il pourrait avoir récupéré en si peu de temps. Chez les dames, on suivra le duel à distance entre Svitolina et Halep, dont on a fait nos favorites pour la victoire finale.

Les Français engagés

Evidemment, tout le monde n’aura d’yeux que pour le choc inédit Porte d’Auteuil entre Richard Gasquet et Gaël Monfils, qui joueront en troisième rotation sur le Chatrier, a priori vers 15-16h. Mais il y aura une autre tricolore engagée samedi, Caroline Garcia, exilée sur le numero 1 pour faire de la place aux têtes d’affiche. Pas grave, la Lyonnaise aura les honneurs d’un grand court si elle s’impose face à la modeste Wei Hsieh, 109e mondiale à 31 ans. Un tirage qui ne se représentera pas chaque année pour jouer un huitième de finale à la maison.

Le match à suivre

Sans conteste le duel entre Fabio Fognini et Stan Wawrinka sur le central. L’un des joueurs les plus spectaculaires du circuit contre l’un des chouchous de Roland, vainqueur en 2015. Vous pouvez penser que c’est déséquilibré sur le papier, mais le Suisse laisse toujours la place à ses adversaires à un moment dans un match. A l’Italien de saisir l’occasion pour nous offrir un beau cinq sets à la chandelle qu’il finira par perdre au panache.

La météo

70 % de chances de pluie selon Météo France. Si on a échappé par miracle à l’interruption momentanée vendredi, on voit mal comment ça pourrait jouer toute la journée ce coup-ci. D’autant qu’on rentre dans un tunnel de trois-quatre jours bien moins agréables avec des températures dépassant à peine 20 degrés. Ressortez les pulls.

Le tweet à retenir

Le bâche gate fait réagir les joueurs après la blessure de Goffin, heureusement moins grave que prévue.

Le prono débile de la rédaction

Fernando Verdasco va encore se dépouiller face à Cuevas pour nous offrir un thriller de plus de 4 heures de jeu, mais cette fois, c’est l’Uruguayen qui aura le dernier mot, pas comme Pierre-Hugues Herbert au tour précédent.