Top 14 : Un joueur de l’UBB accuse un adversaire rochelais de propos racistes lors d’une rencontre

RUGBY Le club rochelais et son joueur parlent d’une « énorme incompréhension »

C.C.
— 
Le Bordelais Mahamadou Diaby accuse le Rochelais Pierre Bougarit.
Le Bordelais Mahamadou Diaby accuse le Rochelais Pierre Bougarit. — Romain Perrocheau - XAVIER LEOTY / AFP
  • Le troisième ligne de l’UBB Mahamadou Diaby affirme avoir été victime « d’une insulte raciste » de la part d’un joueur rochelais dimanche dernier.
  • Le talonneur Pierre Bourgarit l’a traité de « Tarzan » selon ses dires.
  • Ce dernier dément catégoriquement cette insulte et parle d’une « énorme incompréhension ».

Dimanche Mahamadou Diaby est sorti très énervé du terrain à la fin de la rencontre entre l’UBB et La Rochelle. On sait maintenant pourquoi. Ce mercredi, le troisième ligne de l’Union Bordeaux-Bègles a affirmé avoir été « victime d’une insulte raciste de la part d’un joueur rochelais, le numéro 2, Pierre Bourgarit ».

Selon le joueur bordelais, il y a des témoins de ces propos. « Au début, je me suis dit c’est un imbécile parmi d’autres, laisse-le. Mais après réflexion, dans l’époque dans laquelle on vit, dans les moments que l’on vit actuellement où les valeurs humaines sont au centre des débats, je me suis dit qu’il fallait que je le dise car on est un sport qui représente des valeurs fortes et je trouve qu’en 2020, ça n’a rien à faire dans notre sport. D’autant plus que c’est un joueur international qui représente le pays et ça m’a fait mal. Honte à lui ! », explique Mahamadou Diaby. Il précise que le talonneur rochelais l’a traité de « Tarzan ».

Pour l’instant, il n’a pas saisi la Ligue Nationale de rugby pour ces propose et n’a pas précisé s’il allait porter plainte.

Le joueur rochelais dément catégoriquement

Du côté du Stade Rochelais​ et de son joueur, on dément catégoriquement cette insulte. Selon Pierre Bougarit, Mahamadou Diaby a refusé de lui serrer la main et il lui a alors répondu : « Tu es content, tu as fait le Tarzan tout le match et maintenant tu ne serres pas la main ».

Le club dénonce une « énorme incompréhension » et précise que cette expression est régulièrement utilisée dans le vestiaire rochelais comme pour dire « tu as fait le héros ». Le talonneur, lui, se réserve le droit de porter plainte pour diffamation.