Bordeaux : Le père du jeune rugbyman décédé après un plaquage va porter plainte contre X

RUGBY Nicolas Chauvin avait été victime d'un traumatisme cervical 

C.C.

— 

Nicolas Chauvin est décédé le 12 décembre 2018 d'un traumatisme cervical après un plaquage.
Nicolas Chauvin est décédé le 12 décembre 2018 d'un traumatisme cervical après un plaquage. — Oli SCARFF / AFP

Il y a 9 mois, Nicolas Chauvin, perdait la vie à la suite d’un plaquage lors d’un match entre les Espoirs de l’Union Bordeaux-Bègles et le Stade Français. Un véritable drame. Ce mercredi, le père du jeune rugbyman annonce dans un entretien à L’Equipe qu’il a décidé de porter plainte contre X pour homicide involontaire alors que la police vient de classer l’enquête sans suite.

Philippe Chauvin souhaite « comprendre ce qui est arrivé » à son fils ce jour-là. « Si Nicolas avait été plaqué dans les règles, il serait encore là », affirme-t-il. Il agit également dans l’intérêt du rugby : « Je ne veux pas que ça arrive à d’autres. Alors je prends mes responsabilités en allant plus loin avec cette plainte ».

Enfin, le père de Nicolas Chauvin regrette l’absence de sanction de la Fédération Française de Rugby après le décès de son fils.