Du balai: Folau s'en prend «aux homos, aux fornicateurs, aux ivrognes, aux athées»... La fédé australienne dit stop

RUGBY La Fédération australienne de rubgby devrait mettre un terme au contrat du joueur

A.L.G. avec AFP

— 

Israel Folau lors d'un match avec l'Australie contre la Nouvelle Zélande.
Israel Folau lors d'un match avec l'Australie contre la Nouvelle Zélande. — Rick Rycroft/AP/SIPA

La Fédération australienne de rugby a annoncé jeudi son « intention » de mettre un terme au contrat de l’arrière-vedette du XV d’Australie Israel Folau pour sa dernière salve de propos discriminants, le privant ainsi du Mondial au Japon en septembre. En 2018, déjà, le rugbyman, avait tenu des propos scandaleux au sujet de l’homosexualité et n’avait jamais montré le moindre remord​ malgré l’indignation que cette sortie avait suscitée.

« En l’absence de facteurs atténuants convaincants, nous avons l’intention de mettre un terme à son contrat », écrit Rugby Australia au lendemain de la publication par le joueur sur les réseaux sociaux d’un message proclamant : « Ivrognes, homosexuels, adultères, menteurs, fornicateurs, voleurs, athées, idolâtres, l’Enfer vous attend. Repentez-vous ! Seul Jésus peut vous sauver. » Pour lui en revanche, on ne peut plus rien faire.