L'ex-rugbyman Gareth Thomas détruit (salement) Israel Folau après son tweet contre le mariage gay

RUGBY L'Australie doit se prononcer au sujet du mariage gay le 7 novembre prochain...

A.L.G.
— 
L'ancien rugbyman Gareth Thomas a fait son coming out en 2009.
L'ancien rugbyman Gareth Thomas a fait son coming out en 2009. — Ken McKay/ITV/Shutterst/SIPA

L’Australie a lancé une consultation postale au sujet de l’adoption ou non du mariage homosexuel et, comme ce fut le cas en France à l’époque, chacun y va de son petit avis, des citoyens lambda aux personnels politique en passant par les sportifs professionnels. Et pour le rugbyman Israel Folau, c’est un non clair et net.


« J’aime et je respecte tous les gens pour ce qu’ils sont et pour leurs opinions. Mais personnellement je ne soutiens pas le mariage gay. »

Comme disait notre grand-mère (oui, on est tous un peu frères chez 20 Minutes Sport), « tout ce qu’il y a dans une phrase avant le ‘mais’ c’est de la flûte »… Il faut croire que Gareth Thomas, l’ancien arrière du Stade Toulousain et international gallois, qui a fait son coming out à la fin de sa carrière, est d’accord avec mémé.

Dans la foulée du tweet de Folau, Thomas a dégainé à son tour. Commençant sa bafouille 2.0 comme celle du joueur des Waratahs (« J’aime et je respecte tous les gens pour ce qu’ils sont et pour leurs opinions, mais personnellement… »), Gareth Thomas a été plus concis sur la fin avec un simple émoji « doigt d’honneur » qui en dit long.


Le poids des mots, le choc des émoticônes.