Roland-Garros: «On peut changer de sujet?»... Halep ne veut plus parler de ses défaites en finale de Grand Chelem

TENNIS Simona Halep était de bonne humeur en conférence de presse ce jeudi...

W.P.

— 

Ca commence à devenir une habitude, Simona Halep est en finale de Roland-Garros
Ca commence à devenir une habitude, Simona Halep est en finale de Roland-Garros — CHINE NOUVELLE/SIPA

De notre envoyé à Roland-Garros,

On aimerait bien voir Simona Halep soulever son premier trophée du Grand Chelem, dimanche. Déjà, parce qu’elle joue super bien. L’ancienne lauréate du tournoi, Garbiñe Muguruza - battue 6-1, 6-4 en 1h32 - en sait quelque chose. Ensuite, parce que la numéro 1 mondiale mérite mieux que le statut de perdante magnifique en finale de Grand Chelem. Pour le moment, ça lui est arrivé trois fois, dont deux à Paris. Une spécialité dont la Roumaine se passerait bien de parler. En conférence de presse d’après-match, elle va jusqu’à couper la parole à un journaliste en se marrant. « On peut changer de sujet, s’il vous plaît ? », a-t-elle demandé. L’assistance s’esclaffe.

Pour le reste, tout va bien pour Simona. « Je suis contente que le plan de jeu que j’avais mis en place ait bien fonctionné. J’arrive en finale détendue, j’ai plus d’expérience », a déclaré la double finaliste à Paris, qui refroidit quiconque lui parle de son statut de favorite. « Dans le tennis, on ne sait jamais. » Surtout avec une joueuse qui a du mal avec les finales majeures. Un succès dimanche lui serait doublement profitable : la Roumaine prendrait le large au classement WTA et se libérera d’un poids dans l’optique de la suite de sa carrière. Mais à quel point ? « Je vous le dirai samedi si je gagne. » Le rendez-vous est pris.