PSG: «L’émir devrait botter le cul de Nasser Al Khelaifi et le renvoyer», l'ex-agent de Verratti dégomme à tout va

FOOTBALL Bien énervé, l'ex-agent de Verrati balance ses quatre vérités au PSG. Et ça déboite...

J-L. D.

— 

CHRISTOPHE SAIDI/SIPA

Il n’avait pas manqué aux supporters du PSG, et ce n’est pas cette dernière sortie médiatique qui le fera rentrer dans les cœurs parisiens. Donato Di Campli, ancien agent de Marco Verratti qui avait agité les rumeurs de transfert lors de l’été 2017, s’est exprimé sur le club de son ancien poulain.

Et le moins qu’on puisse dire, c’est que l’agent n’a rien perdu de son mordant et dézingue à tout va. « Je pense que 500 millions d’euros pour gagner un championnat de marionnettes c’est beaucoup trop, Ils devraient tous rentrer à la maison ! », a-t-il notamment déclaré dans une interview pour le média italien TuttoMercatoWeb.

Al Khelaïfi en première ligne

Si toute l’institution en prend pour son grade, le sulfureux agent a une cible bien désignée : « A mon avis, l’émir devrait botter le cul de Nasser Al Khelaïfi et le renvoyer », a-t-il poétiquement rajouté. Un tacle qui mérite rouge même en Angleterre.

Alors que la France se demande quel sera le nouvel entraîneur du PSG, Donato Di Campli sait lui qui sera coach l’an prochain : « Le plus cher. Indépendamment de la personne qui peut donner des résultats. »


A la lecture de tout ça, on se dit que l’agent est un peu énervé contre Paris, surtout que le club avait demandé à Marco Verratti de changer d’agent l’été dernier suite aux polémiques de transfert. Mais c’est là que Donato Di Campli fait fort, en assurant dans le plus grand des calmes que pas du tout. « Non je n’ai pas de haine mais une rage. La rage d’une personne qui a été emportée comme un grain de sable par quelqu’un qui peut avoir tout l’argent dans le monde mais à qui je voudrais rappeler que la dignité ne s’achète pas. »

Bon, ça ressemble quand même un peu à de la haine, on va pas se mentir Donato.