20 Minutes : Actualités et infos en direct
DETENTEAulas calme le jeu avec Textor mais regrette le départ de Barcola au PSG

OL : Aulas calme le jeu avec Textor mais regrette le départ de Barcola au PSG

DETENTEL’ancien président de l’OL a accordé une interview à « Téléfoot », dimanche matin, après une semaine d’échanges salés avec John Textor par médias interposés
L'heure est à la désescalade entre Jean-Michel Aulas et John Textor.
L'heure est à la désescalade entre Jean-Michel Aulas et John Textor.  - OLIVIER CHASSIGNOLE / AFP
Aymeric Le Gall

Aymeric Le Gall

Quelques jours après une nouvelle passe d’armes avec John Textor, Jean-Michel Aulas a décidé de calmer le jeu ces dernières heures. Alors que l’ancien boss de l’OL avait fait saisir les comptes du club, à la suite du non-paiement des 14,5 millions d’euros qui lui étaient dus, et porté plainte en diffamation contre le propriétaire américain après une interview qui lui avait déplu, JMA s’est exprimé dimanche chez nos confrères de « Téléfoot ».

Concernant le volet financier, Aulas a assuré qu’il saurait se montrer patient si l’avenir de son ex-club était en jeu. « Si on me dit qu’il faut attendre, bien entendu qu’on attendra, a assuré celui qui se considère "victime" dans cette affaire. Et si l’argent qui devait m’être versé doit être versé pour acquérir les meilleurs joueurs possibles, il faut bien entendu le faire. En revanche, il faut parler et échanger. »

L’accès à ce contenu a été bloqué afin de respecter votre choix de consentement

En cliquant sur« J’accepte », vous acceptez le dépôt de cookies par des services externes et aurez ainsi accès aux contenus de nos partenaires.

Plus d’informations sur la pagePolitique de gestion des cookies

Aulas n’aurait pas vendu Barcola au PSG

Interrogé sur sa volonté de voir son successeur réussir à sortir l’OL des déboires financiers dans lequel il est plongé, Jean-Michel Aulas s’est là aussi montré clair : « Je le souhaite de tout cœur et je ferai tout pour les aider. Si on me le demande, j’interviendrai. Si on me dit qu’il ne faut plus intervenir et être dans une chambre de bonne, je le ferai mais avec une plaie béante dans le cœur. »

L’heure est donc à l’apaisement, après des jours de guerre ouverte entre les deux hommes forts, l’ancien et le nouveau, de l’Olympique Lyonnais. Mais le Français n’a pas manqué de donner son avis sur les dossiers mercatos de l’OL et de critiquer la vente de Bradley Barcola (au PSG) et de Castello Lukeba (à Leipzig), deux jeunes issus du centre de formation. « Le cœur saigne quand je vois que Castello Lukeba et Bradley Barcola s’en vont, surtout Bradley. C’est un espoir incroyable du club. Est-ce que je l’aurais vendu ? Non, jamais », a assuré JMA.

Sujets liés