Mercato RC Strasbourg : Ajorque, Djiku, Stéphan… A quoi s’attendre sur le marché cet été ?

LIGUE 1 Après sa superbe sixième place cette saison, le club alsacien va avoir quelques dossiers à gérer cet été. Dans le sens des arrivées mais surtout celui des départs

Thibault Gagnepain
— 
Ludovic Ajorque représente la meilleure valeur marchande de l'effectif strasbourgeois. L'attaquant est estimé à 15 millions d'euros.
Ludovic Ajorque représente la meilleure valeur marchande de l'effectif strasbourgeois. L'attaquant est estimé à 15 millions d'euros. — S. Thomas / AFP
  • La saison s’est mal finie pour le RC Strasbourg, battu à Marseille et finalement 6e de Ligue 1. Soit sans coupe d'Europe à la rentrée.
  • Cette non-qualification pourrait avoir des conséquences pour le mercato du club alsacien.
  • A quoi s’attendre cet été ? 20 Minutes fait le tour des dossiers.

« Le plus dur reste à venir. » Dès samedi soir après la gifle reçue à Marseille (4-0), Dimitri Liénard a prévenu. Présent depuis 2013 au club, le capitaine du RC Strasbourg le sait : les saisons se suivent et se ressemblent rarement. Très beaux sixièmes de cet exercice, les Alsaciens devraient être encore davantage attendus à la reprise. Avec quels joueurs ? 20 Minutes anticipe le mercato, qui débutera le 10 juin.

Ils seront toujours là

Pour eux, il n’y a pas de suspense. Véritable emblème du Racing, Liénard, 34 ans honorera sa dernière année de contrat à la rentrée. Comme le gardien vétéran Eiji Kawashima (39 ans), très apprécié et le défenseur Maxime Le Marchand (32 ans). Dans les mêmes âges et auteur d’une très belle saison pour son retour en Ligue 1 (11 buts), Kévin Gameiro ne bougera pas non plus. Il aura toujours pour partenaire son principal pourvoyeur de ballons, Adrien Thomasson. Les options d’achat de Lucas Perrin (ex-OM) et Jean-Eudes Aholou (ex-Monaco) viennent, elles, d’être levées. La prolongation de contrat de Sanjin Prcic devrait bientôt suivre, lui l’homme de base du système de jeu de Julien Stéphan. Le coach compte aussi sur son ancien joueur à Rennes, Gerzino Nyamsi, qui a épaté son monde en même temps qu’il a stabilisé la défense strasbourgeoise. Les cas du jeune défenseur Ismaël Doukouré, arrivé l’hiver dernier de Valenciennes, et de toutes les promesses du centre de formation (Nordine Kandil, Habib Diarra et Moïse Sahi) sont aussi réglés. Les deux premiers ont réussi leurs premiers pas cette saison, le troisième a peu joué et plutôt déçu. Enfin, le Polonais Karol Fila aura certainement une nouvelle chance après un an d’adaptation.

Ils pourraient partir

La non-qualification finale pour une coupe d'Europe pourrait clairement peser chez quelques éléments. L’exemple le plus notable mène à Ludovic Ajorque. Après quatre saisons pleines (50 buts, 26 passes décisives), l’attaquant pourrait légitimement avoir envie d’un nouveau défi. Ça ne dépendra pas que de lui puisqu’il lui reste deux ans de contrat. Un intérêt de Lille avait un temps été évoqué, sachant que son gabarit pourrait aussi s’adapter aux championnats allemands ou anglais. D'après le site transfermatkt, le Réunionnais représente la plus haute valeur marchande du club alsacien (15 millions d’euros). En cas de belle offre, son président Marc Keller pourrait ainsi céder. Le raisonnement vaut aussi pour Habib Diallo (12 millions d’euros), un profil qui peut plaire. Pareil pour Alexander Djiku, à un an de la fin de son bail et alors que le défenseur est valorisé à 9 millions d’euros. Autres joueurs « bankables », Ibrahima Sissoko (8 millions) et Jean-Ricner Bellegarde (6 millions). Les deux sont encore jeunes, sortent d’une belle saison, et sont en Alsace depuis au moins quatre ans. Un bon de sortie n’est pas inenvisageable si un club s’aligne sur les exigences strasbourgeoises. Enfin, Matz Sels était récemment nommé aux trophées UNFP du meilleur gardien de Ligue 1. Le Belge n’a pas été récompensé mais sa compétence est reconnue un peu partout, après une saison 2020-2021 de blessure. Un éventuel départ n’est donc pas non à exclure. Avec de grosses nuances : les joueurs cités ici ne partiront pas tous lors de cette intersaison. Ce serait inconcevable avec la volonté de progression constante du Racing, un club sain financièrement.

Ils vont partir

Onze ans ! Arrivé en 2011 au centre de formation alsacien et en fin de contrat, Anthony Caci s’est déjà engagé avec Mayence, en Bundesliga. Le Lorrain va laisser un vide dans son couloir gauche, tout comme Frédéric Guilbert à droite. Ce dernier retourne officiellement à Aston Villa, où il lui reste un an de contrat. Et après ? Il a laissé entendre qu’il aimerait revenir en Alsace… A condition bien sûr que le Racing se mette d’accord avec un club anglais présenté comme gourmand en indemnité de transfert (5 millions d’euros). Le bail de Majeed Waris ne sera lui pas renouvelé. L’attaquant ghanéen, remobilisé par Julien Stéphan, ne s’est jamais imposé sur les bords du Krimmeri. Le constat est similaire pour Bingourou Kamara. Prêté depuis cet hiver à Charleroi (Belgique), l’encore jeune gardien (25 ans) ne fait plus vraiment partie des plans strasbourgeois.

Quelles recrues alors ?

Ce n’est toujours pas officialisé mais il n’y a pas de doute. Le latéral gauche du FC Metz, Thomas Delaine, va s’engager libre avec le Racing. Ce ne sera pas la seule signature de l’été en Alsace. Julien Stéphan l’a souvent répété cette saison : il disposait d’un effectif « qualitatif mais pas quantitatif ». Tous les départs seront compensés, voire plus. L’intersaison s’annonce agitée à Strasbourg.