Girondins de Bordeaux : « Sans une réaction immédiate », le club « prend droit le chemin de la Ligue 2 » pour les Ultramarines

FOOTBALL Le plus grand groupe de supporteurs bordelais demande des changements à Gérard Lopez

C.C.
— 
Les Ultramarines interpellent les candidats aux municipales.
Les Ultramarines interpellent les candidats aux municipales. — UGO AMEZ/SIPA

C’est un cri du cœur. Un cri attendu depuis des semaines par beaucoup. La défaite historique face à l’OM (0-1), vendredi, au Matmut Atlantique, aura été la goutte de trop pour  les Ultramarines. Après des semaines à ne rien dire malgré les résultats catastrophiques lors de la première partie de saison, le plus grand groupe de supporteurs bordelais a décidé ce lundi dans  un communiqué d’exprimer sa frustration et surtout sa colère.


Au-delà de la défaite contre Marseille au terme « d’une parodie de football », l’équipe « n’a pas été à la hauteur » selon les Ultramarines et cette défaite est « finalement à l’image du reste de la saison ». Pour eux, c’est simple, le « FC Girondins de Bordeaux prend tout droit le chemin de la Ligue 2 tant la situation sportive est calamiteuse et le futur, sombre ». Pour rappel, le club est actuellement 17e de L1 avec un point d’avance sur la zone rouge et détient la pire défense du championnat.

En colère contre des joueurs « que rien ne semble atteindre »

Face à cette situation, le plus grand groupe de supporteurs bordelais veut dire « son inquiétude, son impuissance et sa colère » face à des joueurs « que rien ne semble atteindre ». Il interpelle directement Gérard Lopez et lui demande des changements très vite en pointant un « encadrement qui n’a pas pris les mesures nécessaires et des pseudo-cadres qui ne tirent pas l’équipe vers le haut, c’est même tout le contraire ».

« Sans une réaction immédiate et un effectif renforcé au mercato, nous courons droit à la catastrophe », ajoute les Ultramarines. Le groupe demande en particulier à Gérard Lopez « de mettre de l’ordre en éloignant ceux qui ne sont pas dignes de porter le maillot girondin en les remplaçant par du sang neuf, seule alternative capable de provoquer un électrochoc ».