Départ de Kolo Muani : Le FCN a saisi la FIFA sur le transfert à Francfort de son attaquant vedette

MIC MAC Le FC Nantes et son président Waldemar Kita auraient saisi la FIFA au sujet du transfert de Randal Kolo Muani, qu’il estime illégal

Pierre-Alexandre Aubry
— 
Randal Kolo Muani devrait partir libre du FC Nantes.
Randal Kolo Muani devrait partir libre du FC Nantes. — Sebastien SALOM-GOMIS/SIPA

Episode de tension entre le FC Nantes et son attaquant   Randal Kolo Muani. D’après une information de nos confrères de Canal +, le FC Nantes a saisi la FIFA au sujet du transfert de  Randal Kolo Muani à Francfort, en fin de contrat dans six mois.

Le club conteste ce départ acté pour la fin de saison et est convaincu que son joueur de 23 ans se serait engagé avec le club allemand en signant un contrat durant l’automne dernier, et n’aurait ainsi pas respecté les règles de transfert, en signant ce contrat en dehors des périodes concernées.

« Je ne pense pas à l’avenir », assure Kolo Muani

Pour rappel, cette semaine, c’est un autre club allemand, Fribourg, qui a proposé une offre de 9 millions d’euros au FC Nantes pour racheter les six derniers mois de contrat du joueur. Cette offre avait été acceptée par le club, mais pas par Randal Kolo Muani. En zone mixte après le match face à Monaco, le joueur est venu s’exprimer et a expliqué qu’il allait « continuer à bosser ». « Je ne pense pas à l’avenir, je ne pense pas aux médias, à ce que vous me racontez ou autres… ». Déjà auteur de sept buts cette saison, l’attaquant des Canaris a toujours affiché son envie d’aller jusqu’au bout de son contrat avec le club.