JO de Paris 2024 : « Comme si j'étais destiné à y participer »... Mbappé réaffirme son envie d'en être

JEUX OLYMPIQUES L’attaquant du Paris Saint-Germain a encore en travers de la gorge le fait de n’avoir pu participer aux JO de Tokyo l’été dernier

A.L.G.
— 
Mbappé veut faire les Jeux de Paris et prépare déjà le terrain.
Mbappé veut faire les Jeux de Paris et prépare déjà le terrain. — JULIEN DE ROSA / AFP

Qu’il soit au PSG, à Madrid ou sur la planète Namek, que ses futurs dirigeants se le disent : en 2024, Kylian Mbappé participera aux JO de Paris avec l’équipe de France de football. Frustré de s’être vu « couper l’herbe sous le pied » lors des Jeux de Tokyo (qui tombaient, rappelons-le, la même année que l’Euro avec les Bleus), comme il l’a expliqué dans une interview spéciale JO dans L'Equipe vendredi, le buteur parisien a assuré qu’il ne restera pas sur le quai dans trois ans.

Car pour Mbappé, les JO sont sacrés. « C’est en regardant les Jeux olympiques de Londres en 2012 que j’ai pris conscience de l’importance de cette compétition planétaire. Les Jeux, c’est LA référence du sport, Le Graal absolu que tous les sportifs et sportives du monde veulent disputer et vivre au moins une fois dans leur vie », a-t-il expliqué.

« Moi aussi je veux en être »

L’ancien Monégasque raconte que c’est en voyant la rage de Neymar, défait à Londres par le Mexique en finale en 2012 et qui promettait alors de gagner « quatre ans plus tard, dans son pays », qu’il a eu le déclic. « C’est à ce moment-là que je me suis dit, moi aussi je veux en être, confie-t-il. Je veux vivre les Jeux de Paris. C’est un sentiment fort, intérieur, comme si j’étais destiné à participer à cette immense fête dans ma ville, dans mon pays, cent ans après la dernière compétition en France [des Jeux d’été]. C’est un rêve d’enfant qui ressort. Je rêve d’aller voir d’autres sports qu’on n’a pas le temps de voir le reste de l’année : le judo, le handball et le basket masculin féminin, le 3x3 en basket, le volley, le canoë, même le skate ! ».

« Quand on voit ce que les équipes de France ont réussi, enchaîne Mbappé en se remémorant l’été victorieux du sport co' français à Tokyo. On gagne en volley, en hand, on est finaliste en basket contre les États-Unis. Ils sont partis chercher l’or et ont fait honneur à la France. J’espère vivre ça et faire la même chose en 2024, avec une équipe qui rassemblerait les meilleurs joueurs du moment. » Et qui jouerait pour la gagne, donc, contrairement à l’équipe de Sylvain Ripoll, bricolée à la va-comme-je-te-pousse à Tokyo et éliminée piteusement dès les phases de poules.