FC Metz - PSG : Comment Mbappé a failli mettre le but le moins fair-play de l'année

FOOTBALL Les échanges entre l'attaquant du PSG et le gardien messin Alexandre Oukidja ont été tendus

Thibaut Gagnepain
— 
Kylian Mbappé a cette fameuse 83e minute. Il plaide l'incompréhension pour expliquer ce lob qui aurait pu finir en but gag.
Kylian Mbappé a cette fameuse 83e minute. Il plaide l'incompréhension pour expliquer ce lob qui aurait pu finir en but gag. — SEBASTIEN BOZON / AFP
  • Le comportement de Kylian Mbappé n’a pas été très apprécié mercredi soir à Metz.
  • L’attaquant des Bleus a été proche d’inscrire un but gag sur un ballon qu’il aurait dû rendre proprement à ses adversaires.
  • « Il aurait intérêt à avoir un autre comportement s’il veut être aimé », a taclé juste après la partie le coach lorrain Frédéric Antonetti.

Au stade Saint-Symphorien à Metz,

Ça aurait fait tache pour son image de gentil garçon bien élevé… Kylian Mbappé a été proche de provoquer un scandale à Metz mercredi soir. Pas sur une faute, ni sur un mauvais geste, mais sur une action de jeu normalement anodine.

On entrait alors dans les dix dernières minutes d’une rencontre serrée. Les Parisiens étaient tenus en échec (1-1) et poussaient (gentiment) pour s’imposer. Quitte à s’énerver un peu lorsque leurs adversaires tentaient de gagner du temps. Jusque-là rien d’anormal dans un match de foot à suspense.

Puis à la 83e minute, Maïga a envoyé le ballon en touche en voyant son partenaire Boulaya au sol. Petit arrêt de jeu avant que le meneur de jeu grenat ne se relève. Sur la remise en jeu, Mbappé aurait alors dû redonner la balle aux Messins… mais l’a fait assez maladroitement.

A environ 35 mètres côté gauche, l’attaquant a envoyé un long ballon en cloche en direction du but adverse. Suffisamment puissant et cadré pour… lober Oukidja qui était sorti de son but ! Surpris, le gardien messin a alors réussi une parade pour détourner sur sa barre transversale et éviter le deuxième but du PSG.

Fin de l’histoire ? Pas vraiment car l’international algérien, réputé pour avoir le sang chaud, s’est ensuite dirigé, ballon sous le bras, en direction de Mbappé pour lui expliquer sa façon de penser. Avant d’être stoppé par l’arbitre. Face à lui, le joueur parisien semblait, de loin, vouloir s’excuser avec un sourire et plaidait l’incompréhension.

« Il gagnerait à être plus humble. »

Les deux se sont revus en fin de match, pour un nouvel échange musclé. Juste après le but de la délivrance signé Hakimi dans les arrêts de jeu (1-2, 90e+5), le champion du monde est venu chambrer Oukidja avant d’aller fêter la victoire avec ses partenaires.

Que lui a-t-il dit ? Les experts en lecture sur les lèvres étaient en plein débat hier soir. Toujours est-il que ça a suffi à re-énerver le gardien, hors de lui, qui a couru en direction du groupe parisien… d’où il s’est fait refouler par Neymar. Il a ensuite dû être calmé par plusieurs de ses coéquipiers et même Mauricio Pochettino.

Le comportement du prodige français n’a visiblement pas plu à l’équipe messine. « Il aurait intérêt à avoir un autre comportement s’il veut être aimé », a taclé juste après la partie le coach lorrain Frédéric Antonetti. « J’adore ce joueur mais il gagnerait à être plus humble. » Et peut-être à rendre le ballon plus doucement.