OGC Nice - Losc : Dolberg et Yilmaz ont frappé, les équipes se séparent sur un score nul (1-1)... Revivez le match en live

FOOTBALL Les deux équipes se sont reposées sur des exploits de leurs buteurs dimanche après-midi à Nice 

Aymeric Le Gall

— 

Yilmaz a égalisé contre Nice.
Yilmaz a égalisé contre Nice. — Valery HACHE / AFP

19h : >> On va se quitter là pour le moment. Passez une bonne fin de soirée ! Et sinon vous pouvez la passer avec nous, on se live Lyon-Monaco entre amis ce soir. 

18h58: « On n'a pas été très, très bons ». Merci Benjamin André pour ce résumé express et lucide du match des Lillois. 

93': Allez, on va rester là-dessus. Les deux équipes se séparent sur un nul plutôt logique même si c'était pas non plus bien foufou niveau football. 

90' : Galtier qui se chauffe avec le quatrième arbitre, le bonhomme est rhabillé pour l'hiver (et le reconfinement). 

88': Maignan sort de ses buts et percute Gouiri au passage, carton jaune et bon coup franc à venir pour Nice. Il touche le ballon au départ de l'action mais bon, c'est pas scandaleux de siffler. 

84' : Comment tu peux ne pas la mettre au fond celle-là ???! Kephren Thuram rate une tête piquée à un mètre de la ligne de but, c'était cadeau. 

82': On aura eu une bonne demi-heure au retour des vestiaires et puis plus rien depuis quelques minutes. 

78': Je n'avais même pas remarqué que Gouiri était entré en jeu à la place de Rony Lopes. My bad. 

76' : Sortie de Yilmaz, Jonathan David va avoir un gros quart d'heure pour peut-être enfin lancer sa saison. 

72': Nice s'est complètement éteint depuis le but de Yilmaz. 

68': Bamba qui rate sa reprise à l'entrée de la sruface aaaah ! Par contre Araujo il est bouillant depuis quelques minutes, ça régale côté droit là, Nsoki a chopé un gros rhume sur cette accélération du Lillois, dommage que le centre en retrait ait été gâché. 

65': C'est pas très ballon rond-friendly mais quand la France gagne au tennis, on coupe tout et on regarde. 

 

62': Le carton débile d'Araujo qui va cisailler Dante dans sa propre surface...

56': OHHHHHH CE BUT DU LOSC POPOPO !!! Enchaînement de l'espace contrôle poitrine-coup de fusil du gauche de Burak Yilmaz après une passe en cloche parfaite d'Araujo. Ben voilà, là on commence à parler foot. 

55': Ce but ramène les Aiglons sur le podium, troisièmes à un point des Lillois. 

52': C'est globalement mérité. Sans avoir été flamboyants, loin de là, en première période, les Niçois montrent quand même un peu plus d'envie aujourd'hui. En tout cas ce but va enfin nous lancer ce match, parfait. 

49': LE BUUUUUUUUT POUR NICE ! Et quel but les copains, popopo !!! Dolberg termine d'un petit piqué parfaitement dosé une action collective de grande classe avec Schneiderlin, Lopes et Claude-Maurice à la baugette. 

48': Celik dévisse complètement des 30 mètres sans aucune conviction.

46': C'est reparti. Il ne pleut plus depuis un petit moment déjà, c'est toujours ça de pris. En espérant voir un peu plus de spectacle en deuxième éventuellement, sur un malentendu. 

45' : Allez, c'est la mi-temps et on l'a bien méritée. Je vais pleurer un bon coup et on se retrouve dans 15 minutes. 

43': On me souffle à l'oreille que l'action de Rooney date carrément. Tant pis, l'idée c'était surtout de vous montrer un peu de football. 

39': Yilmaz tente une frappe écrasée du gauche, petit filet. 

34': Je comprends que Canal vende son produit, mais là les commentaires sont à des années-lumières de ce qu'il se passe vraiment sur la pelouse. On n'a pas vu un bon mouvement collectif d'un côté ou de l'autre depuis une demi-heure. 

30': Profitons qu'il ne se passe STRICTEMENT RIEN pour regarder un peu de foot. Rooney, 35 piges, pète un sprint d'anthologie pour aller tacler l'attaquant qui filait au but, avant d'envoyer une gallette décisive de 50m à son coéquipier. A la 96e minute. Les frissons bordel... 

 

25': Que c'est dur de se créer une occasion... Les deux équipes ne montrent tout de même pas grand-chose cet aprem. Quand t'as vu Leeds jouer vendredi avec son effectif, à côté ce match-là c'est un coup à se brûler la rétine. 

21' : Nice va quand même beaucoup mieux. Pierre Lees-Melou aurait bien aimé voir la tête d’un collègue pointer sur ce bon centre en cloche mais personne ne traînait dans le coin.

20': Ce n'est pas l'avis de Stéphane Guy qui parle d'un vrai bon match de foot. Il y a débat. 

19': La qualité de ce début de match aussi, par ailleurs. 

16' : Je sais qu'on est censé s'y faire, ou du moins ne plus en parler, mais l'ambiance huis clos me donne chaque jour un peu plus envie de m'ouvrir les veines. 

12' : Première réaction niçoise et quel réveil les enfants ! Un cafouillage et deux frappes contrées d'abord, puis une tête smashée sur corner qui se termine par une magnifique parade réflexe de Maignan. 

9': J'étais curieux de voir avec quel état d'esprit les Niçois allaient aborder ce match, on a notre réponse et c'est pas bien glorieux. 

5': Côté Lillois on a décidé de squatter la moitié de terrain du Gym, le bloc est très haut et Burak Yilmaz allume le premier pétard. Mouillé, le pétard. 

2': C'est bon... Pour le moment. Donc on récapitule, 0-0, de la flotte en veux-tu, en voilà et pas mal d'erreurs techniques dues à ces conditions cradingues. Au-poil. 

17h : Est-ce que mon appli My Canal vient de me lâcher pile au moment du coup de silfflet de l'arbitre ? Absolument. Donc c'est parti, c'est tout ce que je peux vous dire. 

16h57: Ca va être intéressant de voir comment les Niçois vont attaquer ce match après la peignée reçue en Allemagne dans la semaine. Gros rebond attendu. Allez, les joueurs arrivent sur la pelouse, ça va démarrer. 

16h55: Il pleut des cordes sur Nice aujourd'hui, on espère que Tibopinot n'est pas devant sa télé de peur de se remémorer de douloureux souvenirs. Ca va aussi jouer sur la qualité du spectacle malheureusement. 

16h50 : Compo plus classique côté du Losc. A noter quand même que Jonathan David est sur le banc aujourd'hui. 

 

16h45: Allez on se rassemble dans le canap, le match commence dans un petit quart d'heure. Les compos sont tombées et grosse surprise dans le XI Niçois avec la non-titularisation d'Amine Gouiri. L'intérêt de ce match vient de prendre une grosse claque tout d'un coup... D'autant que Nice va jouer en 5-3-2, pas forcément hyper ambitieux de la part de Patoche. 

 

16h20: Un petit peu de lecture avant le coup d'envoi. Ce papier, écrit par notre journaliste à Lille, est on ne peut plus d'actualité après la claque infligée au Racing par les Lillois dans le derby du Nord la semaine passée. 

 

16h15 : Bien le bonjour les potos et bienvenue sur ce premier live de la journée avec un petit Nice-Lille pas piqué des chatons.

Salut la famille ! Nice-Lille, sur le papelard, vous avouerez que cette affiche a de quoi nous faire lever un petit sourcil d’intérêt. Les deux équipes réalisent un début de saison conforme à leurs ambitions et cette confrontation devrait apporter quelques éléments de réponse quant à savoir ce que Nice et Lille ont dans le ventre. La pression sera clairement sur les épaules des Aiglons en revanche qui, en cas de défaite aujourd’hui, se retrouveraient déjà à sept points de leurs adversaires du jour. Mais avec un Amine Gouiri survolté (big up à nos pauvres amis lyonnais…), l’OGCN a tout de même de quoi aborder cette rencontre avec ambition.

>> Rendez-vous sur les coups de 16h45 pour lancer ce live tous ensemble.