Mercato OM : L'international japonais Yuto Nagatomo arrive pour jouer les doublures de Jordan Amavi

FOOTBALL André Villas-Boas a annoncé, dimanche soir, l’arrivée de Yuto Nagatomo pour renforcer le côté gauche de la défense olympienne

A.L.G. avec AFP
— 
Yuto Nagatamo en Ligue des champions avec Galatasaray face au PSG.
Yuto Nagatamo en Ligue des champions avec Galatasaray face au PSG. — Bertrand GUAY / AFP

L'Olympique de Marseille a trouvé le latéral gauche qu’il cherchait : l’international japonais Yuto Nagatomo (33 ans), en fin de contrat à Galatasaray, devrait être la doublure de Jordan Amavi, a annoncé dimanche l’entraîneur André Villas-Boas. « Il est arrivé aujourd’hui [dimanche] à Marseille, demain il passe les tests, on espère que tout se passera bien », a dit « AVB » au micro de Téléfoot.

« On en a parlé tous ensemble avec Frank [McCourt, le propriétaire], Jacques-Henri [Eyraud, le président] et Pablo [Longoria, le directeur du football], on cherchait un joueur expérimenté, il a joué 12 matchs de Ligue des champions ces deux dernières années et demie, il a cette expérience de capitaine, de leader de vestiaire, il parle plusieurs langues », a énuméré le coach portugais de l’OM.

Nagatomo arrive libre

A l’OM, Nagatomo va rejoindre son compatriote Hiroki Sakai, autre international japonais et Marseillais depuis 2016. Nagatomo (122 sélections, quatre buts) aura 34 ans le 12 septembre, soit un profil différent des deux premières recrues de l’OM en juillet, le milieu Pape Gueye et le défenseur argentin Leonardo Balerdi, tous deux âgés de 21 ans. Mais il arrive libre, et vient pour « assumer le rôle de doublure d’Amavi, qu’on va maintenant essayer de prolonger », a ajouté Villas-Boas.

Avant ses deux saisons en Turquie, Nagatomo a joué sept ans à l’Inter Milan, où il a même quelques fois porté le brassard de capitaine. Champion d’Asie 2011 (et finaliste en 2019), il a disputé les trois dernières Coupes du monde avec les « Samurai Blue », atteignant les 8e de finale en 2010 et 2018. Maintenant « on cherche un autre attaquant » pour épauler Dario Benedetto, même si « on a Valère [Germain] et Marley [Aké) », a conclu AVB.