Girondins de Bordeaux : « Aucune crainte », comment va se dérouler la rentrée ?

FOOTBALL Ce lundi, les joueurs de Paulo Sousa reprennent le chemin de l’entraînement après trois mois d’arrêt

Clément Carpentier

— 

Laurent Koscielny et Samuel Kalu vont retrouver le château du Haillan ce lundi.
Laurent Koscielny et Samuel Kalu vont retrouver le château du Haillan ce lundi. — N.Tucat / AFP
  • C’est l’heure de la reprise pour les Girondins de Bordeaux ce lundi au château du Haillan.
  • Tests Covid-19 au programme avant un retour à l’entraînement par petit groupe.
  • La préparation devrait être ponctuée d’un ou deux stages et de plusieurs matchs amicaux dans la région.

Enfin ! Ce lundi matin, les joueurs des Girondins de Bordeaux vont retrouver pour la première fois depuis le 13 mars dernier leur vestiaire au château du Haillan, le centre d’entraînement du club. Plus de trois mois qu’ils n’y avaient pas mis les pieds en raison de l’épidémie de Covid-19. Une éternité pour eux. Une première aussi puisque en temps normal, ils ne le quittent jamais plus d’un mois voire un mois et demi lors de l’intersaison.

Alors malgré le contexte sanitaire, ils seront sûrement tous très heureux de cette reprise comme Rémi Oudin : « Je n’ai aucune crainte et j’ai surtout hâte de revoir tout le monde après cette longue période. Ça fait du bien de voir que la vie reprend un peu son cours même si on va devoir encore respecter les gestes barrières pendant un bout de temps ». Le port du masque obligatoire sera par exemple obligatoire dans les locaux du centre d’entraînement pour le milieu de terrain et ses coéquipiers.

Tests PCR et sérologique pour un effectif stable

Cette première journée s’annonce très particulière pour les joueurs de Paulo Sousa. L’entraîneur portugais et son staff vont les accueillir par groupe de huit. Comme toutes les personnes entourant l’équipe professionnelle, les joueurs vont subir deux tests : un test PCR pour savoir s’ils sont positifs ou négatifs au Covid-19 et un test sérologique pour savoir s’ils l’ont attrapé ces derniers mois. Ils passeront aussi d’autres tests plus familiers comme lors de chaque début de saison mais ils seront plus poussés sur le plan cardiaque.

Dès mardi, l’effectif professionnel retrouvera les terrains en petit groupe après trois semaines d’entraînement individuel et à distance : « Paulo (Sousa) a fait un excellent travail avec l’aide de son staff pour que les joueurs soient prêts pour cette reprise. Du très bon boulot », glisse un dirigeant bordelais à 20 Minutes. Le groupe sera quasiment le même qu’avant le confinement puisque les contrats des joueurs vont jusqu’au 30 juin 2020. Alors que Paul Bernardoni s’est engagé avec Angers au début du mois et que Yassine Benrahou va rejoindre Nîmes dans les prochains jours, les autres joueurs prêtés (Boupendza, Mandanda, Nilor, Lauray, Mendy, Diarra et Carrique) ne reviendront que le 1er juillet au Haillan.

Paulo Sousa, l'entraîneur des Girondins de Bordeaux
Paulo Sousa, l'entraîneur des Girondins de Bordeaux - NICOLAS TUCAT / AFP

De son côté, Youssef Aït-Bennasser, prêté par Monaco à Bordeaux cette saison, ne fera pas son retour en Gironde pour quelques jours selon nos informations. Pablo, blessé (rupture des ligaments croisés), lui poursuit pour le moment sa rééducation au Brésil. Enfin, quelques jeunes reprendront dès ce lundi avec l’effectif professionnel : Malbec, Lima Semedo, Sow, Zerkane, Delaurier-Chaubet, Bakwa, Mara et Traoré.

Un ou deux stages, cinq/six matchs amicaux

Les Girondins de Bordeaux vont enchaîner en tout neuf semaines de préparation avant la reprise de la Ligue 1, prévue le week-end du 22-23 août. Tout ça dans un contexte très particulier en raison du flou autour de l’avenir du club. Paulo Sousa va devoir faire avec : « Il est préoccupé par la situation. Il sait exactement ce qu’il doit faire dans son travail mais le club lui donne peu de visibilité. C’est difficile d’avoir un objectif sans connaître les moyens du club », explique l’un de ses proches. Suivi de près par plusieurs clubs et équipes nationales, le Portugais a pour l’instant repoussé toutes les approches.

La préparation des Bordelais sera ponctuée d’un ou deux stages et de cinq/six matchs amicaux selon les informations de 20 Minutes. Ils partiront du 20 au 25 juillet à Dinard en Bretagne avec une rencontre contre Angers pour clôturer un premier stage. Un deuxième pourrait avoir lieu à Dax dans les Landes en août.