Premier League: De retour à Old Trafford, Mourinho se prend sa première gamelle avec Tottenham

FOOTBALL Mais comme on pouvait s'en douter, le Mou n'est pas totalement revenu pour rien

N.C.

— 

José Mourinho et Tottenham se sont inclinés à Old Trafford, le 4 décembre 2019.
José Mourinho et Tottenham se sont inclinés à Old Trafford, le 4 décembre 2019. — Matt West/BPI/REX/SIPA

Manchester United réalise une saison plus que quelconque, mais les bases sont toujours là. La perspective d’enquiquiner leur ancien entraîneur José Mourinho a transcendé les Mancuniens, qui n’avaient plus aussi bien joué depuis des lustres. Ils se sont logiquement imposés 2-1 face à Tottenham mercredi soir, stoppant net la belle série du Mou à la tête de sa nouvelle équipe (trois victoires de rang).

Le retour de Scott McTominay a tout de suite donné plus de consistance au milieu de terrain mancunien et Marcus Rashford, auteur d’un doublé, a montré qu’il était en forme avec 6 buts et 4 passes décisives sur ses 11 derniers matchs de championnat.

MU ramené à son plan de jeu minimaliste

Les Spurs, de leur côté, ont été bien moins en jambes que dernièrement. Si Dele Alli a encore inscrit un très joli but avec un merveilleux contrôle orienté sur une balle en cloche en pleine surface, ce but doit beaucoup à la passivité de Fred qui le laisse prendre la position préférentielle (1-1, 39e). « Ils méritent leur victoire au regard de leur première mi-temps, a débriefé Mourinho. Nous avons très mal débuté alors que durant la première demi-heure, Manchester était la meilleure équipe. »

Le Portugais a tout de même réussi à rabaisser un peu son ancienne équipe, rappelant qu’elle arrivait à ennuyer les gros avant tout grâce à son plan de jeu minimaliste. « Les résultats de Manchester contre les meilleures équipes cette saison, Chelsea, Liverpool et Leicester, sont très bons car dans leur approche du jeu, ils n’ont pas peur d’avoir une approche défensive. C’est plus simple pour eux contre les meilleures équipes qui veulent maîtriser le ballon. » Le Mou ne sera pas revenu totalement pour rien.