Droits TV : Le boss de Mediapro dénonce « une magouille » de l'UEFA en faveur de Canal+ et beIN Sports

FOOTBALL Jaume Roures annonce qu'il va attaquer l'UEFA en justice car il est persuadé d'avoir fait la meilleure offre

N.C.

— 

Jaume Roures, la patron de Mediapro, va attaquer l'UEFA après l'annonce des résultats de l'appel d'offre pour la diffusion de la Ligue des champions.
Jaume Roures, la patron de Mediapro, va attaquer l'UEFA après l'annonce des résultats de l'appel d'offre pour la diffusion de la Ligue des champions. — ROMUALD MEIGNEUX/SIPA

Le groupe Mediapro est en colère. Le groupe espagnol, qui va dépenser une fortune pour diffuser la Ligue 1 et la Ligue 2 à partir de la saison prochaine, comptait bien enrichir son offre avec des matchs de Ligue des champions. Raté. Les droits de la prestigieuse coupe d'Europe ont été vendus par l'UEFA à Canal+ et beIN sports, pour la somme de 375 millions d’euros par an, pour la période 2021-2024.

Jaume Roures, le patron de Mediapro, ne se remet pas de ce coup dur. D’ailleurs, pour lui, il s’agit plutôt d’un coup bas. « Il y a eu une magouille. Nos offres étaient meilleures sur les deux tours », assure-t-il au journal L'Equipe. Dans le JDD, il précise que l’offre de son groupe était, dès le premier jour, de 370 millions d’euros. Selon lui, l’UEFA aurait pu lui demander de rajouter 5 millions pour obtenir la somme désirée, plutôt que relancer un deuxième tour de négociations.

Roures compte défendre ses droits. « Nous allons attaquer l’UEFA en justice, en Suisse, pour demander l’accès à la documentation de l’appel d’offres, du premier et du deuxième tour, annonce-t-il. Nous souhaitons que les offres remises par chacun soient rendues publiques. Nous sommes convaincus d’avoir gagné l’appel d’offres. » L’instance européenne, de son côté, aurait des doutes sur la solvabilité du groupe espagnol.