Girondins de Bordeaux : Mis au ban par le club, que devient Younousse Sankharé ?

FOOTBALL Le Sénégalais pourrait prochainement être libéré de son contrat selon nos informations

Clément Carpentier

— 

Younousse Sankharé continue de s'entraîner de son côté.
Younousse Sankharé continue de s'entraîner de son côté. — NICOLAS TUCAT / AFP
  • Younousse Sankharé est mis à pied et sous le coup d’une procédure de licenciement depuis le 5 septembre.
  • Les Girondins et le joueur devraient tout de même trouver un terrain d’entente. Il serait libéré de son contrat et libre au 1er janvier 2020.
  • En attendant, le milieu de terrain continue de s’entraîner physiquement pour reprendre au plus vite la compétition dans son nouveau club.

La police bordelaise n’a pas encore lancé d’avis de recherche et pourtant, cela fait maintenant plus de deux mois que Younousse Sankharé n’a plus été aperçu sur son lieu de travail au château du Haillan. Bon, le milieu de terrain sénégalais des Girondins de Bordeaux a une très bonne excuse :  il est mis à pied depuis le 5 septembre dernier et une procédure de licenciement a même été entamée

Mais depuis, c’est silence radio. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’en parallèle de cette procédure, les avocats du club et du joueur poursuivent leurs négociations : « Les discussions sont en cours et un accord à l’amiable devrait être trouvé dans les prochains jours », glisse à 20 Minutes un proche du dossier. Selon nos informations, Younousse Sankharé dont le contrat court aujourd’hui jusqu’en juin 2021 devrait être libéré de celui-ci et sera un joueur libre au 1er janvier 2020.

Il bosse individuellement de son côté

D’ici là, le meilleur passeur du club la saison dernière va continuer à manger son pain noir. Comme tout joueur, il ne vit pas très bien cette situation mais il ne se laisse pas abattre. Interdit de centre d’entraînement, il continue de s’entretenir physiquement de son côté même si ce n’est pas évident tous les jours.

Younousse Sankharé saisit aussi l’opportunité de profiter de ses proches entre Paris et Bordeaux. Après quelques sorties médiatiques où il a pu vider son sac, le Sénégalais préfère aujourd’hui faire profil bas en attendant de trouver un nouveau club. Et malgré ces six mois sans jouer, il ne devrait pas manquer de prétendants. A 30 ans, il reste un joueur référencé en Ligue 1 et certains clubs seraient heureux de le récupérer à la trêve à l’image de Dijon, Toulouse ou encore Nîmes, déjà venu aux renseignements l’été dernier.

A cette époque, le milieu de terrain avait privilégié la piste étrangère. Il était tout proche de s’engager avec Leganés. Le club espagnol, qui vient tout juste de changer d’entraîneur, reviendra-t-il à la charge ? Une chose est sûre, si les Girondins de Bordeaux et Younousse Sankharé trouvent un terrain d’entente, le club ne touchera aucune indemnité de transfert.