Retraite : David Villa (Vissel Kobe), ancienne gloire de la Roja, va mettre un terme à sa carrière

FOOTBALL L'Espagnol s'est construit un palmarès exceptionnel en 19 saisons au niveau professionnel

M.D
— 
David Villa tire sa révérence.
David Villa tire sa révérence. — GABRIEL BOUYS

Une retraite à l’autre bout du monde pour un joueur qui a marqué l’Europe. David Villa, 37 ans, ancienne figure de la Roja, a annoncé mercredi sur Twitter qu’il allait mettre fin à sa carrière de footballeur à la fin de la saison.

Actuel attaquant du Vissel Kobe (Japon), l’ex-Barcelonais, passé par Valence, l’Atlético ou encore le New York City Red Bull, veut conclure sa riche carrière à la fin du championnat japonais, dans lequel il reste trois journées à jouer. « Mon objectif est de terminer avec la cerise sur le gâteau, en remportant la Coupe de l’Empereur [Kobe est en demi-finales et la finale est prévue le 1er janvier] », a-t-il ajouté dans son post.

Meilleur buteur de la Roja

Après 19 saisons au plus haut niveau, David Villa s’en va avec un palmarès bien fourni : champion d’Espagne (2011, 2013, 2014), vainqueur de la Ligue des champions (2011), la Coupe du Roi (2004, 2008, 2012), la Supercoupe d’Espagne (2004, 2010, 2011), la Supercoupe d’Europe (2011), la Coupe du monde des clubs (2011) et une 7e place au Ballon d'or 2008.

Villa restera également dans les annales de sa sélection puisqu’il est encore aujourd’hui le meilleur buteur de la Roja avec 59 buts en 98 sélections, dont la dernière date de 2017.