Ligue des champions : « Cette victoire nous fait du bien », Zidane souffle un peu sur le banc du Real

FOOTBALL Le coach français a vu son équipe reprendre la deuxième place de son groupe en s'imposant sur la pelouse de Galatasaray

N.C.

— 

Zinédine Zizou sur le banc du Real Madrid lors d'un match face à Galatasaray en Ligue des champions, le 22 octobre 2019.
Zinédine Zizou sur le banc du Real Madrid lors d'un match face à Galatasaray en Ligue des champions, le 22 octobre 2019. — /AP/SIPA

Entraîner le Real Madrid est un métier à risque. Vous pouvez être deuxième du championnat, n’avoir perdu que deux fois depuis le début de saison, et vous retrouver promis à l'échauffaud en cas de défaite un soir de Ligue des champions, au coeur du mois d’octobre. Mais tout s’est bien passé pour Zinédine Zidane et ses joueurs, mardi, sur la pelouse de Galatasaray. Ils l’ont emporté sur un score qui ne dit pas leur domination (1-0), grâce à un but de Kroos.

« Cette victoire nous fait du bien. On en est très heureux, et elle est normale, méritée, a réagi le coach français. C’est vrai qu’on aurait aimé mettre ce deuxième but, et même ce troisième, qui te permettent de ne pas souffrir, surtout en fin de match. Parce que là, en fin de match, on a beaucoup souffert. Quand tu es à 1-0, tu n’es pas à l’abri. »

Hazard commence à être chaud

Les Turcs, encore décevants, ont en effet eu quelques occasions par-ci par-là, mais cette fois Thibaut Courtois a été à la hauteur. « Il a fait deux arrêts importants sur deux occasions de but (de Galatasaray) en première mi-temps. Il nous a sauvés », a salué Zizou. Autre satisfaction pour lui, Eden Hazard, auteur de la passe décisive et d’une frappe sur la barre, semble sur la bonne voie.

Grâce à cette victoire, le Real a repris la deuxième place du groupe, loin derrière le PSG. Un succès face à cette même équipe de Galatasaray dans quinze jours, couplé avec une défaite imaginable de Bruges au Parc des Princes, et la qualification serait quasiment dans la poche. Le contenu n’est pas encore digne du standing du club, mais tout ne va finalement pas si mal à Madrid ce matin.