Racisme : La Lazio compte identifier et sanctionner les auteurs de cris racistes en Ligue Europa contre Rennes

FOOTBALL Les supporters de la Lazio continuent de faire parler d'eux pour leurs comportements racistes et leurs chants fascistes

A.L.G. avec AFP

— 

Certains supporters de la Lazio sont dans le viseur de leurs dirigeants.
Certains supporters de la Lazio sont dans le viseur de leurs dirigeants. — Filippo MONTEFORTE / AFP

Le club italien de la Lazio Rome a annoncé mardi qu’il allait identifier, sanctionner et éventuellement attaquer en justice ses supporters auteurs d’actes de racisme lors du match de Ligue Europa contre Rennes le 3 octobre.

« Pour confirmer qu’il défendra sa réputation et sa tradition, le club annonce avoir immédiatement activé les initiatives visant à identifier les responsables et appliquer rigoureusement le code d’éthique afin de les éliminer du stade », avance le club dans un communiqué. Il a ajouté qu’il comptait se joindre « à toute poursuite judiciaire engagée contre ceux qui, à la suite de l’enquête policière, seront déclarés responsables ».

Le racisme, un mal récurrent pour la Lazio

Lundi, l’instance de discipline de l’UEFA a déclaré qu’elle se prononcerait le 17 octobre à propos des « comportements racistes » survenus lors de Lazio-Rennes (2-1) dans la poule E de Ligue Europa. La rencontre avait été émaillée de chants racistes et saluts fascistes.

Il n’est pas inutile de rappeler que lors de ce match face aux Rennais, la Lazio avait dû fermer une partie de ses tribunes et affiché une banderole « UEFA respect », déjà à cause de cris racistes descendus des gradins la saison passée contre Séville…