Neymar a tourné la page de son transfert raté au Barça.
Neymar a tourné la page de son transfert raté au Barça. — Martin BUREAU / AFP

FOOTBALL

PSG : « C’est un peu gros mais bon... », comment Neymar a radicalement changé sa stratégie de communication

Hors terrain, le Brésilien ne cesse de mettre en avant l'institution PSG à travers ses réseaux sociaux

  • Depuis son retour aussi mouvementé que triomphal contre Strasbourg, Neymar n'a cessé d'affirmer qu'il était focus à 100% sur le PSG. 
  • C'est d'ailleurs ce que traduit sa nouvelle stratégie de communication sur les réseaux sociaux. 
  • A l'heure de recevoir Reims au Parc des Princes, le Brésilien et le PSG semblent avoir tourné la page de l'été dernier. 

From « je suis malheureux au PSG, sortez-moi de là » to « je suis super happy à Paris » very quickly… Depuis la fin de son vrai-faux départ au Barça cet été, et encore plus depuis son retour sous le maillot parisien contre Strasbourg, Neymar a opéré un virage à 180° digne des plus belles sorties de piste de Romain Grosjean au volant de son bolide.

Pour comprendre la nouvelle stratégie de communication du Brésilien, au moment où celui-ci va retrouver le Parc pour la deuxième fois de la saison, mercredi soir contre Reims, pas besoin de sortir d’une grande école réputée. Il suffit de tendre l’oreille et de fouiner un peu sur les réseaux sociaux du joueur.

Depuis sa dernière sortie au sujet d’un transfert au Barça qui serait toujours d’actualité, Neymar Pai, son père, rhabillé pour l’hiver par les ultras du PSG lors du dernier match au Parc, n’a plus bougé une oreille. Et c’est tout sauf anodin quand on connaît l’appétence du paternel pour les feux de joie médiatiques. De son côté, le fiston s’affiche sur Instagram, tout sourire au Camp des Loges, en tribune avec Kylian Mbappé ou dans un montage inattendu avec Zlatan Ibrahimovic sous le maillot parisien, comme si l’été dernier n’avait jamais existé. Pas de doute, l’opération rédemption a commencé.

View this post on Instagram

Legend @iamzlatanibrahimovic

A post shared by 3n310ta 🇧🇷 👻 neymarjr (@neymarjr) on

Communication, sincérité ou les deux ? (Ok, Alain Chabat)

« C’est une stratégie de communication somme toute logique. Je trouve que c’est fait de manière intelligente », note Sébastien Bellencontre, le fondateur de l’agence de com’ sportive 4Success. L’armée de communicants qui gère le Brésilien n’y est quand même pas allée avec le côté jaune de l’éponge. En quelques jours, ils ont abreuvé à foison le compte Insta du joueur où le PSG occupe désormais 95 % des publications. « C’est vrai qu’il ne communique plus qu’à travers des photos liées uniquement au football et au PSG, valide Bellencontre. C’est peut-être un peu gros, un peu moins naturel que d’habitude mais ce côté institutionnel est indispensable pour redorer son blason auprès des supporters ».

Pour Damien Dole, supporter parisien et auteur du livre Paris dans les veines, cette stratégie ne vise pas tant les fans historiques du PSG que le grand public et l’institution : « Ce genre de messages ne suffira pas auprès d’eux. D’ailleurs ils ne doivent pas être nombreux à suivre son compte Insta. Disons que ça peut au moins servir à ne pas envenimer plus les choses. Pour eux, il n’y a que le terrain qui sera juge de paix. » C’est aussi ce qu’on nous assure au club. « Sa communication sur ses réseaux n’est pas orchestrée par le PSG mais elle va dans le bon sens vis-à-vis des supporters, même si la meilleure façon de se rapprocher d’eux, c’est ce qu’il fait sur le terrain. » Sur ce point-là, le numéro 10 à tout bon.

Concernant le service après-vente du joueur, Damien Dole n’y voit « pas que de l’hypocrisie là-dedans. On sait ce qui s’est passé cet été mais maintenant il doit se dire " stop, je suis au PSG, place au foot ". De ce qu’on entend et de ce qu’on lit, personne au club n’a relayé dans les médias un quelconque problème de comportement, un certain spleen. On le voit bien dans les vidéos ou les photos qu’il partage depuis la fin du mercato. Ca permet de voir un peu comment il se sent mentalement à l’instant T. »

A la recherche du bonheur

Conscient qu’il serait plus simple de convaincre Anne Hidalgo de rebaptiser les Champs à son nom que de se faire la malle du PSG, le joueur a changé de braquet et cela se ressent au quotidien. « Pour l’instant, il est fidèle à ses dernières déclarations. Il travaille de manière professionnelle avec des résultats assez dingues », confie-t-on au club. Un sentiment partagé par Isabela Pagliari, la journaliste brésilienne très proche du clan des Brésiliens. Suspendu en Ligue des champions face au Real Madrid mais bien présent en tribunes, « Il était très stressé », expliquait-elle au micro d’Europe 1 après la rencontre.

« Mais à chaque fois que Paris marquait, c’était la fête. On avait l’impression qu’il était sur la pelouse tellement il était à fond, poursuit la correspondante pour Esporte Interativo à Paris. Il est allé fêter la victoire avec le reste de l’équipe. Plus les jours passent et plus il semble motivé, plus il est content de rester au PSG. » En affirmant dimanche soir après la victoire à Lyon que Neymar « est à 100 % dans le groupe, il rigole, il est fiable, il est complètement là avec ses coéquipiers », Thomas Tuchel valide lui aussi l’idée que le feuilleton de l’été est définitivement derrière lui. Reste plus qu’à se remettre les ultras dans la poche, pour le moment ceux-ci lui ont simplement promis l’indifférence. Jusqu’au prochain ciseau acrobatique ?