PSG : Chants insultants et banderoles anti-Neymar… Les ultras ont fait la totale pour le retour du Brésilien au Parc

FOOTBALL Le Brésilien a subi les foudres des ultras du PSG pour son retour au Parc des Princes

A.L.G.

— 

Les ultras du PSG ont déployé des banderoles anti-Neymar contre Strasbourg.
Les ultras du PSG ont déployé des banderoles anti-Neymar contre Strasbourg. — Martin BUREAU / AFP

Visiblement, les avertissements de la direction du PSG à l’égard des ultras parisiens n’ont pas servi à grand-chose. Alors que le club redoutait que le virage Auteuil, mené par le Collectif Ultras Paris, ne sorte le grand jeu pour accueillir le retour de Neymar porte d’Auteuil, celui-ci a confirmé que les craintes étaient justifiées. Sifflé au moment de l’annonce de son nom par le speaker du Parc, Neymar a ensuite été copieusement insulté à travers un chant « Neymar hijo de puta » déjà entendu lors du premier match contre Nîmes.

Par la suite, le virage Auteuil a déployé deux banderoles à l’attention du numéro 10 du PSG mais aussi de son père, coupable d’avoir (une 297e fois en moins de trois mois) relancé le débat sur le transfert de son fils à Barcelone. Sur la première, le Collectif Ultras Paris a fait référence aux 20 millions d’euros que Neymar aurait proposé d’aligner lui-même pour faciliter son départ au Barça : « 20 millions pour rejoindre Messi, pas de putain à Paris. »

Sur la seconde, déployée au pied du virage, les ultras s’en prennent au père de Neymar : « Neymar Sr, venda tu filho na vila mimosa », « Neymar Senior, vends ton fils à la villa mimosa » en français dans le texte (en référence au quartier de Rio réputé pour être le cœur de la prostitution de la ville). Un quartier que nous vous avions fait découvrir​ lors de la Coupe du monde 2014 au Brésil.