L1 : Les ultras du PSG invitent « à montrer à Neymar que le chemin de la rédemption sera long »

FOOTBALL Le CUP a communiqué sa position officielle avant le retour du Brésilien pour la réception de Strasbourg au Parc des Princes

J.L. avec AFP

— 

Neymar va faire son retour face à Strasbourg au Parc des Princes.
Neymar va faire son retour face à Strasbourg au Parc des Princes. — Lionel Urman/Sipa USA/SIPA

Le principal groupe de supporters ultras du PSG, dont le comportement lors du possible retour de Neymar samedi contre Strasbourg (17h30) sera scruté, veut « montrer » au Brésilien « qu’il n’a plus le droit à l’erreur et que le chemin de la rédemption sera long ».

« Nous invitons tous les supporters parisiens qui se sont sentis heurtés à un moment ou un autre à lui montrer aujourd’hui (samedi), qu'il n'a plus le droit à l'erreur et que le chemin de la rédemption sera long… très long », a indiqué, samedi sur Twitter, le Collectif Ultras Paris (CUP), qui regroupe de nombreux supporters du virage Auteuil du Parc des Princes.

C’est de ce même virage qu’avaient plu chants et banderoles critiques voire insultantes envers Neymar, lors de la reprise du championnat le 11 août, alors que la star arrivée il y a deux ans pour 222 millions d’euros n'avait pas caché son envie de retourner dans son ancien club​, le FC Barcelone.

« Ce que nous lui reprochons, c’est d’avoir manqué de respect à plusieurs reprises à notre club, de l’avoir même humilié par moments », poursuit le CUP, « plus que sceptique quant à le voir évoluer une saison de plus avec le maillot parisien ». La grogne pourrait donc reprendre ce samedi après-midi au Parc des Princes, où le Paris Saint-Germain accueille Strasbourg pour la 5e journée de L1. Mais apparemment pas lors des prochaines rencontres, selon ces ultras, qui « prôn (eront) l’indifférence » dès dimanche, pour ne pas « pénaliser l’équipe pour un seul joueur ».

Neymar a fait son retour dans le groupe parisien, a annoncé l’entraîneur Thomas Tuchel vendredi. Il pourrait jouer ses premières minutes avec Paris depuis plus de quatre mois.