Ligue 1: Amiens arrache un point face à des Lyonnais méconnaissables (2-2)

FOOTBALL Poussif depuis deux journée, Lyon doit renouer avec la victoire avant une grosse semaine (Zénith et réception du PSG)

J.L.

— 

Lyon-Amiens
Lyon-Amiens — RANCOIS LO PRESTI / AFP

AMIENS - LYON 2-2

Jallet 6e, Bodmer 91e

Dembele 8e, 33e

C'est fini. Lyon a changé de coach, mais il n'a pas changé la mentalité, comme dirait l'autre. Amiens prend un point à l'issue d'une deuxième mi-temps courageuse, mais quel attentisme honteux de la part des Lyonnais. Encore deux points de perdus et surtout la sensation que l'équipe n'est pas du tout prête avant la Ligue des champions. Allez des bises tout le monde merci de m'avoir accompagné. 

91e: ET VOILAAAAAAAAAAAAAAAA !! Bodmer égalise; Lyon punit pour avoir snobé le jeu. But un pu moche mais il est pas scandaleux. 2-2. 

90e: Quatre minutes d'arrêt de jeu et une physionomie inchangée. Mais Lyon peut tout à fait en prendre un à force dd'être aussi attentiste.

87e: En même temps les Picards ne se créent pas grand-chose. Disons que l'OL défend intelligemment à défaut de séduire. 

83e: Affreux ce que font les Lyonnais depuis le retour des vestiaires. AFFREUX. Ca donne envie de faire revenir Pep cette affaire. 

79e: Marcelo a fes crampes. Solet va rentrer. 18 berges avec la blague Andersen à côté. IL y a encore moyen de rigoler un peu. 

75e: Entrée de Jean Roucas pour Lyon. C'est Jeff Panacloc qui sort. Un humoriste remplace un humoriste

73e: Kakuta c'est quand même la régalade. Il manque la dimension physique mais quel pied gauche. Lopes obligé de se détendre. Amiens fait plaisir franchement. 

70e: Je suis circonspect devant cette deuxième mi-temps de l'OL. Tu peux pas être aussi en galère contre l'une des pires attaques du championnat. ET SYlvinho ne change rien. 

67e: L'OL se fait trimballer et Andersen est à deux doigts de provoquer un penalty. La VAR ne dit rien, et c'est généreux pour le défenseur danois

62e: L'OL qui décide de se poser devant sa surface comme si les mecs savaient tenir un score. MDR. 

59e: Dembélé qui mange encore Chedjou au duel. Mais l'ancien lillois est sauvé par un coup de sifflet généreux. C'était plutôt penalty et rouge cette affaire

55e: Ah ben tiens ce qu'on sisait. Cadeau de TOusart sur une mauvaise relance et Guirassy rate un truc énorme (bon il était hors-jeu)

53e: La domination mentale de Dembélé sur les deux centraux amiénois c'est qqe chose. il prend encore un dégagement de Lopes, finit par servir Terrier qui fait briller Gurtner. 

51e: Lyon est au-dessus mais tu sens clairement que tout peut se passer dans la surface lyonnaise si la balle arrive jusque là

48e: On commence comme on a terminé, avec des boulevards énormes pour Lyon en contre. Et une maladresse chronique dans l'avant-dernière passe, en dehors de Dembélé. 

46e: Allez back to Picardie. Pas de changements crois-je. 

Mi-temps à la Licorne. Mené sur un coup-franc hasardeux de Jallet, Lyon a rétabli la situation mais sans se mettre à l'abri pour autant malgré beaucoup d'occasions

43ePOPOPO TRAORE. Il avait ponctionné un organe à Jallet mais sa finition laisse à désirer. Traoré quoi. Amiens reste en vie. 

39e: Popopo Kakuta il vient de mettre un courant d'air à Andersen, on se serait cru à la pointe rouge un jour d emistral

37e: Ah oui donc Dembélé c'est cinq buts en cinq tirs cadrés depuis le début de la saison. Qu'il est fort. 

35e: DEMBELEEEEEEEEEE !!! Mais quel buffle nom de diou. Du genou il envoie un pétard sur un beau centre rentrant de Traoré. L'OL prend logiquement l'avantage

33e: OH LE FRISSON KAKUTA. Joli rush du numéro 10 amiénois qui envoie une cacahouète juste au-dessus. Amiens s'offre une respiraiton

31eTERRIER LE SKETCH !!! Encore un but tout fait. Il tente un piqué qui part n'importe où. Mais quel gâchis ces dernières minutes côté lyonnais. 

29eAPPUIE UN PEU HOUSSEM !!! Un contre en supérioroté teeeeeeeeellement mal joué. traoré nest pas servi alors qu'il est tout seul, Aouar frappe à deux à l'heure....ZZZZZ

26eOH TERRIER !!! Quel loupé. Tout seul dans sa position préférée il ouvre trop son pied. Grosse occaze quand on connaît son efficacité habituelle

24e: Même réflexion sur les ouvertures de Marcelo. Lyon est encore bien poussif sur le plan offensif. Et son pressing à la perte pas incroyable. 

22e: Soyez rassurés amis Lyonnais, Tete n'a pas appris à centrer pendant la trêve internationale. Il est des traditions qu'il est important de respecter. Confirmé sinon, Otero remplace Konaté. 

19e: D'ailleurs le pauvre Konaté a du mal à s'en remettre. Il sort sur civière et il a pas l'air de pouvoir reprendre

17e; Andersen, le défenseur à 30 plaques de l'OL, est vraiment à l'arrache dans tout ce qu'il fait. Il se fait déposer par Konaté avant de lui mettre un tampon de 3/4 centre. 

14e: Dans l'autre match de la journée, sachez que Lille s'est imposé facilement contre Angers malgré une petite frayeur sur la fin 

 

11e: Aussi étourdissant qu'inespéré ce début de match. Si ca se trouve il va y avoir 4-4 alors qu'on pensait roupiller devant un match de seconde zone. Quelle vie. 

8eLA REPONSE DE DEMBELE !!! Lyon n'a pas douté longtemps. Déboulé monstrueux de JRA (Reine Adelaide) qui envoie une galette à Moussa; 1-1. 

6e: LE BUT AMIENOIS !!! Coup-franc Juninhesque de Jallet en hommage au maître présent dans les tribunes. Personne ne la touche et Lopes ne bouge pas de sa ligne. Il était loin pourtant. 

2eLA PREMIERE PARADE DE GUNTER. Un contre fulgurant mené par Aouar mais le milieu lyonnais n'est pas tueur sur sa frappe du gauche. 

1e: ALLEZ C'EST PARTI. Avec Pierre Ménès aux commentaires. Merde je l'avais pas vu venir ça

20h17: A Lyon, c'est la compo annoncée, avec Depay sur le banc au profit de Terrier. Dubois continue de dépanner à gauche en attendant le retour de Koné

 

20h15: La compo amiénoise est tombée. Avec l'ex grand espoir déchu Gaël Kakuta titulaire

 

20h12SALUT LES LOULOUS ET LES LOULOUTES. J'espère que vous allez bien malgré la lourde défaite de nos Bleus tout à l'heure. On va essayer de reprendre goût à la vie avec cet Amiens-Lyon (pas dingue comme proposition, je sais). 

Les choses sérieuses commencent. Après un été mitigé, entre l'euphorie des débuts et les llimites affichées face à Montpellier ou Angers, l'OL lance véritablement sa saison avec sept matchs en l'espace de 21 jours, dont déjà une semaine décisive pour la suite face au Zénith en C1 puis le PSG à la maison dimanche prochain. Autant dire que toute autre chose qu'une victoire convaincante ce soir serait perçue comme un mauvais signal avant les sérieuses échéances qui arrivent. Finir le match à onze pour la première fois depuis la 2e journée pourrait aider un peu.