OGC Nice: L'Autorité de la concurrence autorise le rachat du club par le groupe pétrochimique Ineos

FOOTBALL Le club va passer sous le contrôle du milliardaire britannique Jim Rattcliffe

A.L.G. avec AFP

— 

Nice va passer sous pavillon britannique.
Nice va passer sous pavillon britannique. — YANN COATSALIOU / AFP

Les Aiglons voient le bout du tunnel. En effet, l’Autorité de la concurrence a autorisé le rachat de l'OGC Nice par le groupe pétrochimique Ineos, « sans le soumettre à des conditions particulières », a-t-elle annoncé mercredi.

« L’Autorité a constaté qu’à l’issue de l’opération, la nouvelle entité ne détiendra qu’une position très limitée sur les différents secteurs d’activité des clubs de football professionnel, et en particulier sur le marché du transfert des joueurs professionnels », précise-t-elle dans un communiqué.

Le club va désormais pouvoir se consacrer pleinement à son mercato, à douze jours de la clôture du marché en France. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que les joueurs ciblés (Ounas, Claude-Maurice, Dolberg, Nsoki) ont de quoi faire saliver les supporters.