OL: Des Lyonnais inquiétants s'inclinent (3-1) en amical contre Liverpool

FOOTBALL Les Lyonnais ont affiché un niveau de jeu préoccupant face aux champions d'Europe en titre

A.L.G. avec AFP
— 
Aouar et les Lyonnais ont souffert en amical contre Liverpool.
Aouar et les Lyonnais ont souffert en amical contre Liverpool. — MARTIAL TREZZINI/AP/SIPA

Lyon, battu par Liverpool (3-1), mercredi au Stade de Genève en match amical, a affiché d’inquiétantes faiblesses dans tous les domaines, en particulier défensif, à neuf jours de ses débuts en championnat de France en déplacement à Monaco. L’OL avait pourtant ouvert la marque par Memphis Depay qui a transformé un penalty accordé pour une faute du gardien Alison Becker sur Moussa Dembélé dès la 3e minute.

Après ce but, les Lyonnais ne se sont mis en évidence que deux fois dans la rencontre, sur une reprise de volée de Memphis, non cadrée (11), puis sur un tir de Bertrand Traoré arrêté par le gardien brésilien des Reds (60). Pour le reste, le jeu de Lyon a été proche du néant.

Beaucoup de choses à peaufiner avant la reprise

Déjà contre Arsenal, dimanche à Londres, l’OL avait gagné (2-1) en trompe l’œil un match que les Gunners auraient dû remporter largement après une première période au cours de laquelle les Lyonnais, sauvés à plusieurs reprises par le gardien Anthony Lopes, avaient été inexistants défensivement.

En 4-3-3 puis en 4-4-2 à partir de la 30e minute, des organisations de jeu qui se sont révélées inefficaces, cet aspect primordial du jeu n’a pas progressé. Les attaquants ont été faibles dans le repli défensif et les milieux absents, trop loin pour effectuer un pressing efficace laissant, comme à Londres, une ligne défensive souvent en infériorité numérique.

Sur le plan offensif, le déchet technique a été trop important pour porter le danger et mettre la pression sur les champions d’Europe. Ce qui implique que le nouvel entraîneur du club, le Brésilien Sylvinho, devra rapidement repenser ses compositions d’équipe pour rendre efficace l’organisation qu’il veut mettre en place.

Ça aurait même pu être pire

Ainsi, Liverpool a égalisé par Roberto Firmino sur un tir croisé (17) avant que la recrue danoise Joachim Andersen ne marque contre son camp à la réception d’un centre de Ki Jana Hoever (21). Enfin, en seconde période, les Reds ont été très dangereux sur une tentative de Bobby Duncan (52) avant que Harry Wilson n’ajoute un troisième but sur un tir se logeant dans la lucarne (3-1, 53).

Pire, en toute fin de match, Lyon a été proche d’encaisser un quatrième but sur un tir puis un coup franc d’Alexander-Arnold alors que l’entraîneur Jurgen Klopp avait fait entrer à la 60e minute une équipe quasi-complète, proche de celle qui devrait jouer le Community Shield dimanche contre Manchester City.