Le journal des Bleues: France-Brésil, des souvenirs d'enfance... Conf de presse avec Le Sommer et Bilbault

FOOTBALL Tout ce qu’il faut savoir sur l’actualité de l’équipe de France féminine, avec un café et un croissant

Aymeric Le Gall

— 

Les Bleues s'entraînent au Havre avant le 8e de finale, dimanche.
Les Bleues s'entraînent au Havre avant le 8e de finale, dimanche. — FRANCK FIFE / AFP

Les souvenirs du jour

C’est enfin officiel depuis jeudi soir, les Bleues affronteront bien le Brésil en huitièmes de finale, dimanche soir au stade Océane du Havre. France-Brésil, ça parle forcément à tout le monde. Aux joueuses de l’équipe de France notamment qui, avant même d’être certaines d’affronter la Seleção, avaient donné leur sentiment en conférence de presse mercredi. « Ce que ça m’inspire, un France-Brésil ? Je pense à 98 évidemment, c’est ça qui m’a donné envie de jouer au foot., confiait ainsi Viviane Asseyi. 21 ans plus tard, on me dit France-Brésil et c’est moi qui joue… Ça peut être une belle affiche ». Rectification, ça VA être une balle affiche.

La vidéo du jour

Alors que l’équipe de France s’est entraînée à huis clos, jeudi, près du stade Océane du Havre, les Bleues ont eu droit à des exercices physiques plutôt costauds, censés en faire des machines de guerre dans l’optique du huitième de dimanche. Allez, allez, du nerf !

La question du jour

Faut-il encore continuer à parler de « football féminin » à la place de « football », tout court ? C’est la question qui se pose depuis le début du Mondial. Chaque camp à ses arguments et 20 Minutes a tenté de vous décrypter un débat sur la sémantique pas si anodin que cela.

La détente du jour

Après un entraînement matinal jeudi, les joueuses ont eu quartier libre au Havre afin de décompresser un peu, de passer du bon temps ensemble hors du camp de base et, pour certaines, de voir leurs familles qui ont fait le déplacement en Normandie. Les voilà requinquées, prêtes à tout casser lors de la phase finale de la Coupe du monde.

Le programme du jour

Du classique. Après une conférence de presse (15h30) avec Eugénie Le Sommer et Charlotte Bilbault, au Carré des Docks, pas loin du centre-ville du Havre, les Bleues s’entraîneront à 16h30. Les médias seront invités à assister au premier quart d’heure avant de laisser les joueuses poursuivre leur séance loin des regards indiscrets.