Coupe du monde féminine: Punie vendredi, buteuse mercredi, Valérie Gauvin est passée de l'enfer au paradis

FOOTBALL Mise sur le banc contre la Corée du Sud, Valérie Gauvin a brillé mercredi soir à Nice face à la Norvège

Aymeric Le Gall

— 

Gauvin a été félicitée par tout le groupe après son but contre la Norvège.
Gauvin a été félicitée par tout le groupe après son but contre la Norvège. — CHRISTOPHE SIMON / AFP
  • Sanctionnée parr Corinne Diacre après deux retards à l'entraînement, la buteuse de Montpellier avait été mise sur le banc lors du match d'ouverture. 
  • Mercredi soir, contre la Norvège, la joueuse était de retour dans l'équipe type. 
  • Pour fêter ça, Gauvin a ouvert son compteur et terminée joueuse du match. 

De notre envoyé spécial à Nice,

Destins croisés. A l’inverse de Wendie Renard, héroïne vendredi au Parc contre la Corée du Sud après son doublé et coupable cinq jours après d’un csc complètement hallucinant face à la Norvège, Valérie Gauvin est, elle, passée de l’enfer au paradis en moins d’une semaine. Sévèrement sanctionnée par Corinne Diacre à la suite de deux retards avant le début du Mondial, la buteuse de Montpellier a finalement inscrit le premier but de sa carrière dans la plus prestigieuse des compétitions.

A la réception d’un centre tendu d’Amel Majri en tout début de seconde période au stade de Nice, la buteuse des Bleues a définitivement lancé son Mondial et laissé derrière elle ses larmes de tristesse lors de la soirée au Parc. Elue meilleure joueuse du match, Gauvin a donné raison à Corinne Diacre qui a donc finalement décidé de lui donner une seconde chance, bien que la sélectionneure nous l’a faite à l’envers à la veille du match en affirmant vouloir reconduire le même onze que contre les Sud-Coréennes.

Corinne Diacre passe l’éponge

« Il ne faut pas croire tout ce que je vous dis, tout simplement », s’est marré la coach des Bleues après le match, avant de féliciter sa joueuse, à ses côtés au moment de la conf’ d’après-match. « Elle a fait son job tout simplement. Elle a été un peu en difficulté sur la première période. L’idée c’était qu’elle soit décisive rapidement en deuxième, c’est ce qu’elle a fait. C’est plutôt intéressant. Elle avait à cœur de montrer qu’elle pouvait apporter à cette équipe. C’est bien, mais il ne faut surtout pas qu’elle s’arrête là. » « Depuis que je suis toute petite, j’ai toujours eu un gros mental, a déclaré Gauvin dans la foulée. J’ai aussi ma mère qui est derrière moi. Il y a des moments où c’est vraiment compliqué mais j’ai un gros mental. »

Après de nombreux jours passés à côtoyer les joueuses françaises, on a fini par capter un truc : c’est très compliqué de les faire parler d’une joueuse en particulier, elles préfèrent toujours mettre en avant le collectif. Rien que du très classique, certes, mais c’est toujours embêtant quand on décide comme nous de faire un focus sur une bleue en particulier. Si Eugénie Le Sommer a dû se faire misère pour nous sortir un banal « Valérie a répondu présente avec ce but », Griedge Mbock a gentiment assuré.

C’est une très bonne chose pour Valérie, qui n’avait pas débuté le match contre la Corée du Sud. On a vu qu’elle était concernée, elle est restée concentrée mais c’était déjà le cas quand elle est entrée en jeu vendredi. Aujourd’hui aussi elle a montré qu’elle avait envie, qu’elle était très déterminée. »

Son Mondial a vraiment commencé

Peut-on aller jusqu’à parler d’un côté revancharde, après s’être fait taper sur les doigts par Corinne Diacre ? « Je ne pense pas, tranche la coach. Elle fait les efforts à l’entraînement et en match comme elle l’a toujours fait. Rien de plus. Mais c’est sûr que la voir marquer, c’est une super récompense pour elle. C’est ce qu’on attend d’elle, qu’elle soit décisive et on espère que ça va continuer. »

On laisse le mot de la fin à l’une des stars du soir, Gauvin herself. « C’est vrai que j’étais déçue sur le premier match, mais j’ai montré que je peux être présente et j’ai donné le meilleur de moi. Les retards, c’est du passé. Mon but, j’espère que c’est le premier d’une longue lignée ».