OL: «A priori, j’entraînerai l’année prochaine», annonce Bruno Genesio

FOOTBALL Avant de vivre son dernier match sur le banc lyonnais, vendredi à Nîmes, Bruno Genesio a annoncé mercredi sur OLTV son envie d'entraîner dès la saison prochaine

Jérémy Laugier

— 

Bruno Genesio a dirigé son dernier match au Parc OL samedi contre Caen. PHILIPPE DESMAZES
Bruno Genesio a dirigé son dernier match au Parc OL samedi contre Caen. PHILIPPE DESMAZES — AFP
  • Bruno Genesio va disputer son dernier match en tant qu’entraîneur de l’OL, vendredi (21h05) à Nîmes.
  • Le coach lyonnais a annoncé mercredi sur OLTV son envie d’entraîner à nouveau, dès la saison prochaine.

A deux jours de son dernier match sur le banc lyonnais, vendredi (21h05) à Nîmes, Bruno Genesio est passé sur OLTV pour faire une nouvelle fois son bilan. « C’est beaucoup d’émotion, a reconnu celui qui sera remplacé dans les prochaines semaines par le Brésilien Sylvinho. On est seulement de passage quand on est entraîneur. C’est la fin d’une histoire un peu particulière car je suis un enfant du club. On est sans cesse dans la réflexion et les choix. On a un métier exposé. Mais on vit des grands moments. J’ai eu des coups difficiles et je me suis toujours très vite requinqué car j’étais bien entouré. »

Si bien que Bruno Genesio n’en démord pas : « Les deux objectifs, se qualifier pour les huitièmes de finale et se qualifier pour la Ligue des champions, ont été atteints ». L’objectif fixé en début de saison par Jean-Michel Aulas était pourtant bien la deuxième place, directement qualificative pour l’épreuve reine. Un succès d’Arsenal en finale de Ligue Europa (le 29 mai contre Chelsea) pourrait s’accompagner de périlleux rendez-vous contre le PSV Eindhoven voire Porto (dans le pire des scénarios certes) afin de pouvoir rejoindre la phase de poules.

Il regrette encore son « manque de relation avec les supporters »

Au rayon des regrets, Bruno Genesio a surtout cité sur OLTV « l’élimination en demi de Ligue Europa contre l’Ajax [1-4 et 3-1 en 2017] et le manque de relation avec les supporters ». « Je ne demandais pas de passe-droits. Je demandais juste de juger mon bilan avec le mauvais et le moins mauvais », insiste celui qui aura passé trois ans et demi comme coach principal de l’OL.

Il s’est ensuite confié sur son avenir : « Quand j’ai repris l’équipe, je ne me projetais pas. Mais maintenant, je sais que j’ai envie de continuer en tant qu’entraîneur. J’ai acquis une expérience qui me fait dire que ce n’est pas fini. J’ai trois solutions : me reposer comme l’a fait mon ami Rémi Garde, rester à l’OL ou partir ailleurs. A priori, j’entraînerai l’année prochaine ». Cela sera donc en dehors de Lyon.