Mercato OL: «Ça serait bien qu’il aille au PSG»… Aulas reconnaît avoir «relancé» Nasser Al-Khelaïfi pour Ndombele

FOOTBALL A écouter Jean-Michel Aulas samedi, il n'y a plus vraiment de doute concernant le (gros) transfert de Tanguy Ndombele cet été. Le président lyonnais favorise même sa signature au PSG

Au Parc OL, Jérémy Laugier

— 

Tanguy Ndombele (à droite) félicite Maxwel Cornet, auteur d'un but et de deux passes décisives, samedi face à Caen (4-0). PHILIPPE DESMAZES
Tanguy Ndombele (à droite) félicite Maxwel Cornet, auteur d'un but et de deux passes décisives, samedi face à Caen (4-0). PHILIPPE DESMAZES — AFP
  • Tanguy Ndombele a sans doute disputé son dernier match au Parc OL sous le maillot lyonnais, samedi face à Caen (4-0).
  • Déjà courtisé par de grands clubs européens, le milieu relayeur de 22 ans est actuellement proposé avec insistance par Jean-Michel Aulas au PSG.

Evoquer un probable départ de Tanguy Ndombele n’est décidément pas un sujet tabou pour Jean-Michel Aulas. Au bout d’un passage en zone mixte de 17 minutes, le président lyonnais a une nouvelle fois été interrogé sur la situation de son milieu de terrain relayeur de 22 ans, sous contrat jusqu’en 2023 à l’OL, et sur la piste menant au PSG. « Je suis en négociations avec les plus grands clubs européens, évoque JMA. J’ai relancé moi-même les dirigeants du PSG pour qu’ils ne se sentent pas écartés sur des joueurs d’un aussi grand talent. »

Comprendre qu’il serait prêt à favoriser Paris comme point de chute pour l’ancien Amiénois, « un choix de Florian Maurice et Gérard Houllier [en 2017], à un moment où personne ne le connaissait ». « Il est demandé par tous les grands clubs et je me suis dit que c’était un bon moment pour donner des orientations au PSG, précise Jean-Michel Aulas. Le PSG gagnerait beaucoup à utiliser davantage les clubs français dans ses acquisitions. Ça lui donnerait un feeling avec ces clubs, qui verraient alors que l’argent du PSG est aussi utilisé pour eux. »

« Au maximum deux départs » hors Nabil Fekir

Après des appels du pied via Twitter, JMA assume donc même l’avoir « suggéré à Nasser » (Al-Khelaïfi) : « Si Paris est d’accord pour s’aligner sur les deux ou trois propositions que nous avons, et que Tanguy qui choisira in fine sa destination est d’accord, évidemment que ça serait bien qu’il aille au PSG. Je serais heureux que mes joueurs les plus réputés aillent plutôt dans le championnat de France qu’ailleurs ».

S’il place clairement son milieu international (4 sélections) en tête de gondole du mercato estival, il confirme que l’OL « ne laissera partir qu’un ou au maximum deux joueurs », hors Nabil Fekir, qui a comme l’an passé un bon de sortie. Autant vous dire qu’après le transfert de 53 millions d’euros (hors bonus) d’Alexandre Lacazette à Arsenal en 2017, ça sent la vente record de l’OL dans les prochaines semaines.