VIDEO. OM-Nantes: «Il n'a plus la tête à Marseille!», faut-il mettre Florian Thauvin sur le banc?

FOOTBALL Florian Thauvin, auteur de 10 passes décisives et de 15 buts cette saison, traverse une période difficile. Avec le retour en forme de Dimitri Payet, la question de sa titularisation lors d'OM-Nantes se pose sérieusement

Jean Saint-Marc

— 

Rudi Garcia et Florian Thauvin en pleine discussion pendant Guingamp-OM.
Rudi Garcia et Florian Thauvin en pleine discussion pendant Guingamp-OM. — S. Salom-Gomis / AFP
  • Est-il obnubilé par son inéluctable transfert cet été ? Fatigué par sa longue saison ? Thauvin est peu performant ces derniers temps.
  • L’ancien milieu de terrain de l’OM Marcel Dib estime qu’il devrait passer quelques matchs sur le banc car « il n’a plus la tête à l’OM ».

Un grand sourire caché par une main devant la bouche. Des yeux rieurs qui brillent d’agacement : tout en ironie, Florian Thauvin a longuement contesté son remplacement à la 66e minute de Guingamp-OM, ce samedi. Il a négocié plusieurs minutes avec Rudi Garcia.

Le fossé se creuse entre les deux hommes : l’entraîneur marseillais a sèchement recadré Florian Thauvin, après une interview défaitiste, en zone mixte (« on irait en Ligue des champions pour montrer quoi ? »). « A chaud, il a dit des bêtises », avait taclé Rudi Garcia. Il pourrait aller plus loin, ce dimanche, et mettre carrément FloTov sur le banc, pour OM-Nantes (21 heures).

48 jours de disette

« C’est une vraie solution pour Rudi, confirme, auprès de 20 Minutes, l’ancien olympien Marcel Dib. Florian n’a plus la tête à l’OM ! Il a longtemps tenu l’équipe à bout de bras, maintenant il va partir… Psychologiquement, ça commence à se sentir. Ce ne serait pas idiot de le laisser souffler sur le banc et d’éventuellement finir la rencontre avec lui. »

Depuis plusieurs semaines, Florian Thauvin est en effet méconnaissable. Ses dribbles ne sont plus tranchants, ses frappes stéréotypées. Sa passe décisive à Guingamp cache un bilan famélique, ces dernières semaines. Avant celle-ci, il avait connu une disette de 48 jours sans passes D ni but. Il réalise une deuxième partie de saison en demi-teinte : il n’est décisif que toutes les 180 minutes, alors qu’il l’était toutes les 81 minutes en première partie de saison.

« Il est devenu trop lisible, embraye l’ancien coach de l’OM Gérard Gili. Les défenseurs décryptent facilement son jeu : on sait qu’il rentre avec son pied gauche, alors il suffit de fermer l’espace. » Comme de nombreux observateurs de l’OM, Gili estime que Florian Thauvin « manque d’énergie en ce moment. Cette petite fatigue s’explique sans doute par un gros début de saison, avec une excellente saison 2017-18. Il est moins bien physiquement donc il anticipe moins bien ses actions et ses dribbles. »

« Tout intérêt à être bon s’il veut partir dans un grand club »

Pourtant, Gili estime que Thauvin devrait être titulaire, ce dimanche, pour la réception de Nantes. « A condition de bien le gérer physiquement, peut-être en allégeant ses entraînements, Thauvin reste une arme dont il ne faut pas se passer ! D’autant qu’il a tout intérêt à être très bon en fin de saison s’il veut partir dans un grand club et être facilement monnayable ! »

Cet inéluctable transfert pèse-t-il sur ses performances, en bien ou en mal ? « Florian est un garçon qui donne tout jusqu’au bout. Ce transfert peut le travailler mais il se battra jusqu’au bout pour l’OM », assure Olivier Saragaglia, son formateur à Grenoble. Comme Gérard Gili, il estime que Thauvin doit rester titulaire : « même en étant moins bien, avec le talent qu’il a, il peut faire la différence sur un coup de génie ! » Pas question non plus de le sanctionner après l’accrochage à Guingamp. « Florian est un caractériel mais ce n’est pas un joueur qui aime le conflit, il sait aussi écouter, dans un second temps. »

« De vraies alternatives »

Sans même parler de sanction, la question de la titularisation de Thauvin se pose sur le plan sportif : cinq joueurs postulent pour quatre postes offensifs. Balotelli et Germain forment un duo ultra complémentaire. Ocampos est indispensable pour ses efforts défensifs. Et Payet revient très bien ces dernières semaines… Thauvin pourrait être le grand perdant de ce retour du capitaine olympien, tout à fait capable de jouer à droite (ou à gauche, en replaçant Ocampos sur le flanc droit).

« Ce sont de vraies alternatives et ces joueurs sont plus en forme, conclut Marcel Dib. Je ne suis pas sûr que Florian soit psychologiquement en état de débuter un match. Mais il est tout à fait capable d’en finir un ! »