OM: Dimitri Payet démotivé? Adil Rami bouillant... Comment les cadres vivent leur séjour sur le banc?

FOOTBALL Le capitaine Dimitri Payet, l’indispensable Luiz Gustavo, la star Kevin Strootman et le vétéran Adil Rami se sont retrouvés relégués sur le banc de l’OM. Une situation qu’ils vivent tous différemment

Jean Saint-Marc

— 

Kevin Strootman, Luiz Gustavo et Dimitri Payet voient leurs statuts s'effriter à l'OM.
Kevin Strootman, Luiz Gustavo et Dimitri Payet voient leurs statuts s'effriter à l'OM. — Stringer / AFP
  • Selon un proche, Dimitri Payet est totalement démotivé depuis qu’il a perdu sa place dans le onze de l’OM.
  • Au contraire, Adil Rami est plus déterminé que jamais pour redevenir titulaire.
  • Kevin Strootman est lucide sur ses performances. Quant à Luiz Gustavo, cette situation pourrait l’inciter à chercher un nouveau club cet été.

Au moins, ils ne font pas la gueule. Pas ostensiblement, en tout cas. « Je pense qu’ils vivent bien cette rotation. En tout cas, s’ils le vivent mal, ils le cachent bien », sourit Valère Germain, un des gagnants du passage au 4-4-2. Il a pris la place dans l’effectif du numéro 10 Dimitri Payet, qui depuis trois matchs cire le banc. Le capitaine avait passé les quatre rencontres précédentes à l'infirmerie, victime d’une entorse du ligament médial collatéral.

Adil Rami, lui, n’a plus joué depuis le 22 décembre. Luiz Gustavo n’a plus été titulaire depuis le déplacement à Reims : cela fait cinq matchs qu’il n’a pas débuté. Kevin Strootman, blessé aux adducteurs mi-février, a effectué son retour face à Saint-Etienne… Sur le banc. Ces quatre joueurs sont pourtant des cadres du vestiaire marseillais. Gustavo et Rami étaient les deux premiers noms que Rudi Garcia couchait sur la feuille de match la saison dernière : ils ont disputé respectivement 57 et 54 des 62 rencontres de la saison marathon de l’OM.

 
temps d ejeu OK
Infogram

 

On comprend donc qu’Adil Rami juge cette période « compliquée. » « J’ai toujours été titulaire partout où je suis passé, nous confiait-il en début de semaine. C’est comme ça, j’ai 33 ans, bientôt 34… Et c’est pour la bonne cause : l’équipe gagne. » Avant de se corriger et de s’empresser de nous préciser : « Mais notez bien que ça me fait chier, hein ! » Depuis sa relégation sur le banc, Adil Rami se fait plus discret dans le vestiaire, mais distille quelques conseils en coulisses à Boubacar Kamara et Duje Caleta-Car, deux jeunes qu’il « adore. »

Rudi Garcia espère avoir piqué les cadres

Dimitri Payet et Luiz Gustavo, eux, prennent toujours la parole. « Ils n’ont pas perdu 1 % de leur importance dans le groupe en jouant moins, assure Rudi Garcia. Je les sollicite quand même, et j’attends ça d’eux : Adil (Rami), Luiz (Gustavo), Dimitri (Payet) et Rolando… Ils sont là pour pousser, encourager, conseiller leurs coéquipiers. »

Rudi Garcia estime les avoir piqués : « J’espère bien qu’ils ne sont pas contents ! C’est à eux de pousser la porte de l’équipe. » Justement. Dimitri Payet « bosse dur pour reprendre sa place », assure un proche. Tandis qu’un autre ami du joueur, plus « cash », nous confie qu’il a un peu lâché l’affaire. C’est du off, évidemment :

Sa tranquillité légendaire reprend le dessus. Il ne fait pas assez d’efforts. Je ne suis pas sûr qu’il ait assez de volonté, de motivation pour reprendre sa place ! Il joue, il ne joue pas, j’ai l’impression que c’est un peu pareil. De toute façon, il gagne aussi bien sa vie ! Je ne suis pas sûr qu’il arrive à vaincre l’adversité et à revenir dans le onze. »

Déjà la préretraite, à 31 ans ? Le tableau brossé semble un peu sévère. La description ne colle pas, en tout cas, à un Kevin Strootman qui assume son début de saison en demi-teinte. Dans L’Equipe, il reconnaissait il y a quelques jours avoir « sous-estimé la Ligue 1. Je pensais que ça serait plus simple, or le niveau est élevé. (…) C’est plus physique qu’en Italie, il y a beaucoup de un contre un. »

Luiz Gustavo sur le départ cet été ?

Lui aussi travaille dur pour retrouver sa place. En privé, il espère qu’en vue des gros matchs (PSG, OL), Rudi Garcia choisira des milieux de terrain plus rugueux que les très joueurs Lopez et Sanson. Les deux garçons sont en grande forme en ce moment, au détriment de Luiz Gustavo, roi déchu du milieu de terrain. Souvent relégué en défense centrale, le Brésilien se sent moins bien à l’OM.

Annoncés indéboulonnables, Luiz Gustavo et Kevin Strootman sont finalement sortis du onze.
Annoncés indéboulonnables, Luiz Gustavo et Kevin Strootman sont finalement sortis du onze. - Ciambelli / SIPA

C’est son ancien entraîneur – et toujours proche – Valérien Ismaël qui le confie à 20 Minutes : « Luiz est un leader, un joueur qui a toujours été titulaire. Le banc, c’est difficile pour lui. » Voire carrément insupportable ? Valérien Ismaël en est persuadé : « Il va se poser la question, cet été, de quitter l’OM. C’est un mec qui recherche les challenges. Il ne se repose pas sur son contrat. S’il sent que le témoin est passé aux jeunes joueurs, il ira chercher un nouveau défi ! »

Adil Rami, lui, se voit rester à l’OM cet été. Les offres de clubs américains, bien réelles, ont été balayées. « Marseille, c’est chez moi », martèle le défenseur, qui estime avoir un rôle intéressant à jouer même sur le banc. « On les force à maintenir un niveau élevé. Avoir des remplaçants de cette envergure, de ce poids, ça incite inconsciemment nos jeunes à pas se louper ! »