OGC Nice-Lyon: «Il n'y a jamais de hold-up», Nice prend six points face à l'OL cette saison

FOOTBALL Exactement comme au match aller, le Gym s'est imposé contre l'OL (1-0) dimanche soir

Mathilde Frénois

— 

Benitez a fait un gros match et permis à Nice de l'emporter contre Lyon, le 10 février 2019.
Benitez a fait un gros match et permis à Nice de l'emporter contre Lyon, le 10 février 2019. — VALERY HACHE / AFP

« C’est mon rôle d’entraîneur de continuer à insister, c’est quelque chose d‘important. Ce sont des valeurs qui sont importantes dans un sport collectif, affirmait Patrick Vieira en conférence d’avant-match. J’attends une grosse réaction par rapport au dernier match qu’on a joué. » Les propos de l’entraîneur niçois avaient quelque chose de l’ordre du prémonitoire. Après la déroute contre Lille la semaine dernière, les Aiglons se sont imposés face à d’autres pensionnaires du podium. Dimanche soir à l’ Allianz Riviera, le Gym l’a emporté 1-0 face à Lyon.

« Il n’y a jamais de hold-up, estime Malang Sarr. Grâce à l’engagement et au travail collectif, on a été récompensés. Pouvoir tenir tout un match comme celui-ci, c’est une force. » Si le terme « hold-up » ressort dans les interviews en zone mixte, c’est que les Niçois l’ont emporté avec très peu d’occasions face à des Lyonnais qui ont dominé les débats. « On a été solidaires et on a mérité de marquer. La victoire n’est pas volée », pointe également le coach Patrick Vieira.

« On a fait notre jeu »

C’est sur un penalty, concédé par Ignatius Ganago et converti par Rémi Walter que les Niçois ont ouvert la marque. « Ce soir, ça a payé, dit le buteur du soir. Il ne faut jamais lâcher et ce soir, on a saisi notre chance. »

Et comme à l’aller, où le Gym s’était déjà imposé 1-0, c'est Walter Benitez qui est sur tous les coups. Le gardien niçois avait les gants chauds. Walter Benitez a sorti ses parades. D’abord à la 25e quand Bertrand Traoré a frappé du gauche, ensuite à la 63e sur un ballon de Nabil Fekir. Walter Benitez cette saison, c’est plus de 80 % d’arrêts et dix clean-sheets. « C’était un match compliqué mais on a fait notre jeu, analyse-t-il. On doit toujours se donner à 100 %. C’est ce qu’on a fait ce soir. » Avec cette victoire, le Gym reste invaincu lors de ses sept derniers matchs de Ligue 1 à la maison.