Lille-Nice: Les Niçois ont vécu une soirée cauchemar dans le Nord

FOOTBALL L'OGC Nice a été étrillé vendredi soir (4-0) sur la pelouse du deuxième de Ligue 1

Francois Launay

— 

Les Niçois n'ont pas existé dans le Nord
Les Niçois n'ont pas existé dans le Nord — PHILIPPE HUGUEN / AFP

Ce sont des débuts que Gauthier Ganaye n’oubliera pas. Pour son premier match en tant que président de l' OGC Nice, le jeune dirigeant aura vu son équipe prendre l’eau vendredi soir à Lille (4-0). Etrillés par le deuxième de Ligue 1, les Azuréens ont vécu une soirée cauchemardesque. Menés au score dès la 7e minute, privés d’Atal sorti sur blessure à la demi-heure de jeu, réduits à dix en fin de match après l’expulsion sévère de Lees-Melou, les hommes de Patrick Vieira ont tout fait à l’envers.

« On est complètement passé à travers »

« Du début jusqu’à la fin, on est complètement passé à travers. Collectivement, on n’a pas été bien et tactiquement on a fait de grosses erreurs qui leur ont offert des contres et on l’a payé cash. On a manqué d’agressivité, a été un peu trop spectateur et ça nous a coûté cher. Ils avaient beaucoup trop de vitesse, beaucoup trop de qualités individuelles, on les a trop laissés repartir en contre » a reconnu l’entraîneur niçois.

La thèse de l’accident ?

Dépassés dans les grandes largeurs dans tous les compartiments du jeu, les Niçois ont constaté qu’ils ne jouaient pas dans la même cour que les Nordistes cette saison. De quoi privilégier la thèse de l’accident après une série de quatre matchs d’affilée sans défaite en Ligue 1.

« On a fait des très bonnes choses sur les derniers mois, mais on est tombé sur une équipe plus forte que nous. Je ne vais pas jeter par la fenêtre ce qu’on a fait de bien ces dernières semaines », dédramatise Vieira qui espère une réaction de son équipe dès la semaine prochaine face à Lyon.