Coupe de la Ligue: Face à un Bordeaux impuissant, Strasbourg décroche logiquement son ticket pour la finale

FOOTBALL Strasbourg s’est imposé (3-2) en demi-finale de la Coupe de la Ligue, mercredi à la Meinau…

Alexia Ighirri

— 

Coupe de la Ligue, Strasbourg-Bordeaux:
Coupe de la Ligue, Strasbourg-Bordeaux: — PATRICK HERTZOG / AFP
  • Strasbourg s'est qualifié pour la finale de la Coupe de la Ligue après son succès (3-2) à la Meinau mercredi.
  • Les Girondins avaient ouvert la marque par Sankharé, mais Strasbourg a reussi en quinze minutes à renverser totalement son adversaire. Grâce à un trio efficace devant : Ajorque-Lala-Mothiba.
  • Le Racing jouera sa troisième finale de la Coupe de Ligue contre Ginguamp le 30 mars, à Lille.

Les deux équipes se sont quittées samedi sur un but à la dernière seconde de Kenny Lala, offrant les trois points à Strasbourg en Ligue 1 (1-0). Le Racing accueillait une nouvelle fois Bordeaux mercredi à la Meinau, pour se disputer une place en finale de la Coupe de la Ligue, le 30 mars à Lille. Et ce sont les Alsaciens qui ont décroché leur ticket, grâce à un succès (3-2).

Bordeaux sans défense, avec réussite

L’intensité est du côté du Racing, qui réussit une belle entame de match. Face aux percées de Lebo Mothiba d’abord, puis Kenny Lala, ou sous la menace des centres de ce même Lala ou d’Anthony Caci, les Girondins prennent le bouillon dès les premières minutes de jeu. Pourtant, ce sont bien eux qui vont ouvrir la marque sur corner (14e). Contre le cours du jeu donc, Younousse Sankharé reprend du tibia le ballon mal repoussé par le gardien Bingourou Kamara, grand artisan de la qualification du Racing en demi-finale. Les Alsaciens n’abdiquent pas et reprennent leur domination.

Strasbourg retourne les Girondins et la Meinau

Il faudra attendre la seconde période pour voir les Alsaciens enfin récompensés. Grâce à trois hommes : Lala, Mothiba et Ajorque, que Maxime Poundjé, Karamoh & Cie auront regardé jouer. A la 49e, Ajorque, en embuscade, pousse au fond un centre de Lala dévié par Mothiba puis par la main de Costil. Six minutes plus tard, Mothiba vient conclure une magnifique action lancée par Ajorque, renversant le jeu pour Lala, qui n’aura plus qu’à centrer. Le public de la Meinau (à guichets fermés) s’enflamme.

Mothiba s’offre un doublé

Le public exultera cinq minutes plus tard en voyant Mothiba marquer de la tête pour un doublé. Ses deux compères sont encore dans le coup. Alors que Bordeaux galère, Jimmy Briand vient réduire le score sur un centre de Kamano (82e). En vain : après le scalp marseillais et lyonnais, Strasbourg élimine un autre club européen. Le Racing affrontera Guingamp. Et tentera, après 1997 et 2005, de remporter une nouvelle fois le trophée et de ramener l’Europe à la Meinau.