ASSE-OM: Le match amical de cet été, cauchemardesque pour Marseille, était-il prémonitoire?

FOOTBALL Un calamiteux match amical entre Saint-Etienne et l'OM, cet été, annonçait bizarrement la saison marseillaise...

Jean Saint-Marc

— 

L'OM n'a pas le droit à l'erreur sur la pelouse de Saint-Etienne.
L'OM n'a pas le droit à l'erreur sur la pelouse de Saint-Etienne. — P. Desmazes / AFP
  • L'OM, en grande difficulté en championnat, se déplace ce mercredi à Saint-Etienne. 
  • Il y a six mois, l'OM et l'ASSE s'affrontaient en match amical. Retour sur cette rencontre bizarrement prémonitoire pour Marseille.

Il y a ceux qui lisent l’avenir dans le mouvement des planètes, ceux qui se plongent dans le marc de café, ceux qui tirent les cartes. Dans le football, il y a plus simple : on peut deviner le parcours d’une équipe en regardant ses matchs amicaux. Le taux de réussite est le même que celui d'Elizabeth Teissier : c’est rare, mais parfois, ça marche. Et avec le recul, on se dit que ça fonctionnait particulièrement bien, cette saison, pour l'OM. Après une campagne de matchs amicaux calamiteuse (4 défaites, 2 nuls, 1 victoire) Marseille livre effectivement une saison… catastrophique.

De tous ces matchs amicaux, on retiendra particulièrement celui qui a opposé Marseille à Saint-Etienne, dans le champêtre stade Montpied de Clermont-Ferrand. Une défaite 1-0 et, surtout, un déroulé qui annonçait bien une saison galère. Des blessures, des cadres comme Luiz Gustavo en dessous de leur niveau… Et une attaque aux abonnés absents.

« Le néant complet en termes de fonds de jeu »

On a revu ce match (oui, on aime se faire du mal). Entre deux pintes de Guronsan pour rester éveillé, on a compté les occasions marseillaises… Deux petites frappes, une de Njie, une de Germain et c’est à peu près tout sur le plan offensif. Défensivement, les Olympiens ont beaucoup souffert face aux mouvements des Stéphanois, qui ont marqué sur penalty, après une faute grossière du gardien Escales.

« C’est sûr qu’il manquait les mondialistes, mais c’était le néant complet en termes de fonds de jeu, se souvient Dimitri, supporter de l’OM, qui a assisté à cette rencontre mi-juillet. Sainté avait mis une plutôt bonne équipe et Marseille était vraiment loin en dessous. L’animation offensive, il n’y avait strictement rien. On n’a quasiment pas une occasion… Ça m’avait beaucoup inquiété. »

Et avec le recul, Dimitri a compris que son mauvais pressentiment de l’époque allait se confirmer. « Ce n’était pas un accident, ça annonçait vraiment la saison de merde qu’on est en train de vivre », sourit tristement le supporter, abonné chez les MTP alors qu’il vit à cinq heures de bagnole de Marseille.

Avec un tel passif cette saison contre Sainté, les supporters de l’OM peuvent trembler avant un déplacement décisif chez le quatrième du championnat (l’OM, neuvième, a cinq points de retard sur l’ASSE). « Pour moi, c’est un match décisif, conclut Dimitri. Si on gagne - ce serait un miracle - on recolle au podium. Si on perd, on est complètement décroché… Et j’ai peur que ce soit définitif ! »