VIDEO. FC Nantes: Le missile de Waris face au Stade Rennais aurait atteint les 120 km/h

EXCES DE VITESSE L'attaquant nantais a marqué un but somptueux jeudi soir en coupe de la Ligue...

C.A.
— 
L'attaquant Majeed Waris a marqué un but somptueux mercredi soir face au Stade Rennais.
L'attaquant Majeed Waris a marqué un but somptueux mercredi soir face au Stade Rennais. — J. F. Monier / AFP
  • L’attaquant nantais Majeed Waris a inscrit un but surpuissant mercredi face au Stade Rennais.
  • Selon Canal +, qui diffusait le match, le tir aurait été enregistré à 120 km/h.
  • C’est encore loin du record établi par le Turc Hami Mandirali dont le missile avait été enregistré à 266 km/h.

Un missile. Mercredi soir, Majeed Waris a envoyé une praline dans la lucarne de Tomas Koubek lors du derby perdu face au Stade Rennais en Coupe de la Ligue. Insuffisant pour qualifier le FC Nantes, mais suffisant pour affoler les radars. Selon Canal +, la frappe de l’attaquant nantais façon Olive et Tom aurait été enregistrée à 120 km/h.

Hué par une bonne partie du public bretonen souvenir d’un transfert avorté à l’été 2015, Majeed Waris a coupé le sifflet des spectateurs du Stade Rennais pendant quelques minutes. Sur un corner joué à deux, l’ancien Lorientais a décoché un missile ultra rapide. Difficile d’affirmer si la vitesse de 120 km/h a bien été atteinte ou dépassée tant il est délicat de mesurer la puissance d’une frappe.

En 2013, un débat avait éclaté autour d’une frappe de Zlatan Ibrahimovic face à Anderlecht. Le pétard allumé par le Suédois avait été estimé «entre 100 et 150 km/h». Une vraie prouesse dans le jeu. Sur coup franc, la vitesse du ballon atteint régulièrement les 110 km/h. Le mythique coup franc brossé de Roberto Carlos face à la France en 1997 avait été estimé à 132 km/h.

Quant au recordman de la discipline, il s’agirait du Turc Hami Mandirali, dont le parpaing avait atteint les 266 km/h lorsqu’il jouait pour Schalke 04 lors de la saison 1998-1999. Paf.