VIDEO. Monaco: «J'ai été formé à ne pas aimer Nice», Thierry Henry lance le derby

FOOTBALL L’AS Monaco reçoit l’OGC Nice vendredi au stade Louis II…

A.L.G.

— 

Thierry Henry avant le match contre l'Atlético de Madrid.
Thierry Henry avant le match contre l'Atlético de Madrid. — Manu Fernandez/AP/SIPA

On parie que vous n’avez jamais entendu autant de fois la phrase : « ce n’est pas bon enfant ». Le contraire serait improbable. Présent en conférence de presse avant le derby de la Côté d’Azur face à Nice, Thierry Henry a tenu à répondre longuement à un journaliste qui venait d’expliquer que cette rivalité Nice- Monaco n’était pas bouillante mais plutôt bon enfant. Visiblement, c’est non. Un grand non même.

« Non, ce n’est pas bon enfant, vous ne pouvez pas dire ça à un supporter de Nice ou à un supporter de Monaco. Je suis désolé ce n’est pas bon enfant. Ce n’est pas bon enfant. On n’est pas supposé s’aimer. Ce n’est pas une attaque, ce n’est pas méchant, mais je ne peux pas vous dire que c’est bon enfant. Ça n’a jamais été bon enfant et ça ne sera jamais bon enfant, a martelé le coah monégasque. Peu importe du niveau, D2, D3, qui est qui, qui est quoi, ce-n’est-pas-supposé-être-bon-enfant. C’est un fait. Moi je ne suis pas né ici, mais j’ai été formé ici, j’ai été formé à ne pas aimer Nice et Cannes. » Au fait, on vous a dit que le derby Nice-Monaco n’était pas bon enfant ? On est pris d’un doute tout d’un coup.