PSG-Liverpool : «Je sens la pression, bien sûr», reconnaît Thomas Tuchel avant le choc

FOOTBALL Le coach parisien n’a pas cherché à se cacher lors de la conférence de presse de veille de (gros) match…

N.C.
— 
Thomas Tuchel joue gros avec le PSG face à Liverpool en Ligue des champions.
Thomas Tuchel joue gros avec le PSG face à Liverpool en Ligue des champions. — J.E.E/SIPA

Le PSG a chaud, très chaud même, alors qu’on n’est qu’au mois de novembre. Mercredi, au Parc des Princes, les Parisiens jouent leur avenir en Ligue des champions face à Liverpool, et une grande partie de la crédibilité de leur projet en même temps. Une défaite pourrait les éliminer de la compétition dès la phase de poule. L’échec serait cuisant. « Je n’ai pas peur, mais je sens la pression, bien sûr, a reconnu Thomas Tuchel en conférence de presse, mardi soir. C’est normal, c’est un match spécial, un grand défi. Mais je veux combattre avec mon équipe, je veux gagner. »

Détendu, malgré tout, le coach allemand n’a pas cherché à dédramatiser la situation. Oui, le club joue gros, mais ce sont aussi ces matchs qui permettent de grandir. « C’est une étape importante pour le club, a-t-il dit. On verra si on arrive à faire ce bond en avant face à une équipe qui a l’habitude d’être là, qui a la culture de la gagne. Elle le doit à la mentalité créée dans le club au fil des années, qui influence l’équipe. Nous, on ne va pas améliorer le talent individuel des joueurs, mais on doit monter en niveau sur cet aspect-là. »

Bonne nouvelle, pour aborder ce rendez-vous, l’entraîneur allemand pourra s’appuyer sur ses deux vedettes, Neymar et Kylian Mbappé. Tuchel a confirmé leur présence. « Ils sont en bonne forme, ils seront titulaires, a-t-il dit. Il n’y a aucun risque à les aligner, s’ils n’étaient pas prêts ils ne se seraient pas entraînés hier [lundi] et aujourd’hui [mardi]. » Tant mieux. Il n’y a qu’au complet qu’on peut vraiment savoir ce qu’une équipe a dans le ventre.